AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour, fous de DoJ et d'autres contrées ! Nous sommes actuellement en reconstruction !
Une peau neuve dans un corps sain ! Si jamais vous voulez garder votre compte, ou partir, pensez
à envoyer un MP à un membre du staff,
de même si vous voulez réserver un personnage en particulier !


Partagez
 

 Prison Break [Feat. Deathstroke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Laurie Jupiter

Laurie Jupiter

Messages : 39
Âge : 35 ans
Pseudo : Spectre Soyeux II
Prison Break [Feat. Deathstroke] 265635tumblrmri2j1FBMq1r3gf9co2250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Mercenaire
Dollars : -14



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: The Others
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Combattante, athléte et gymnaste hors paire










Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeDim 20 Sep - 21:20














DESCRIPTION DU RP » Spectre Soyeux II vient d'accepter un contrat, libérer un prisonnier sur l'île de Lian Yu. Elle ne connaît pas encore l'identité de sa cible mais elle fera tout pour remporter la récompense qui lui a été promise.




_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND


Dernière édition par Laurie Jupiter le Dim 20 Sep - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Laurie Jupiter

Laurie Jupiter

Messages : 39
Âge : 35 ans
Pseudo : Spectre Soyeux II
Prison Break [Feat. Deathstroke] 265635tumblrmri2j1FBMq1r3gf9co2250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Mercenaire
Dollars : -14



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: The Others
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Combattante, athléte et gymnaste hors paire










Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeDim 20 Sep - 21:31

Spectre Soyeux II & Deathstroke ♦ Prison Break.


STARLING CITY
J-2


Confortablement installée dans un magnifique fauteuil en cuir blanc, Laurie Jupiter avait revêtue sa tenue de Spectre Soyeux pour attendre un agent d'ARGUS chez lui. Tapie dans la pénombre, elle avait le regard fixé sur la porte d'entrée et lorsqu'elle entendit des bruits de pas dans les escaliers menant à l'appartement, elle se dirigea d'un pas calme et serein vers la porte, pour se dissimuler derrière. Sans se douter une seule seconde de ce qui l'attendait, l'homme entrait chez lui. Il n'eut même pas le temps d'allumer la lumière que Laurie l'attrapait déjà par derrière, serrant son bras autour de son cou pour l'asphyxier et lui faire perdre connaissance. Mais elle avait à faire un agent entrainé et l'homme ne se laissa pas faire. Dans un geste rapide, il se libéra de l'emprise de Spectre qui passa par dessus lui pour s'écraser au sol. Elle qui avait voulu employer la méthode douce, elle se retrouvait contrainte de passer au plan B. Un combat s'engagea alors entre les deux protagonistes. Les coups furent nombreux et violents, l'appartement subit quelques dégâts mais au final, ce fut Laurie qui prit le dessus. Enlaçant de ses cuisses le cou de son adversaire, tout en lui maintenant fermement les bras au sol, elle était finalement parvenue à le mettre k.o. Lorsqu'il se réveilla, l'agent était ligoté à une chaise, Laurie se trouvait debout face à lui. Elle le fixait d'un regard sombre et déterminé. Elle n'était pas venue là pour le plaisir, bien qu'elle ait grandement apprécié cette petite mise en bouche, mais pour un contrat qu'elle venait d'accepter.

Commanditaire: Inconnu
Cible: Inconnue
Mission: Libérer la cible prisonnière sur l'île de Lian Yu
Récompense: Suffisamment motivante


Laurie devait donc se rendre sur l'île de Lian Yu, jusque là, rien de bien compliqué pour la jeune femme qui avait beaucoup de ressources. Elle détenait déjà les coordonnées de l'île et n'attendait que cet entretien pour plier bagages. Car sur cette île se trouvait une prison, celle là même où sa cible était retenu prisonnière. Laurie ne pouvait donc pas se lancer dans l'aventure sans avoir quelques informations capitales sur cette fameuse prison. Commença alors un interrogatoire plutôt musclé au cours duquel Spectre prit un malin plaisir à cuisiner l'homme à l'ancienne. Mais l'agent ne lâcha rien. Ayant prévu le manque de coopération de l'homme, Laurie avait encore un dernier tour dans son sac. Elle avait demandé à son alliée, Poison Ivy, de lui concocter un sérum de vérité qu'elle n'hésita pas à injecter dans les veines de l'agent. Très vite, il devint beaucoup plus coopératif et Spectre apprit tout ce dont elle avait besoin pour mener à bien sa mission. Aucun garde ne gardait la prison mais un système de sécurité hightech lui poserait problème une fois sur place. Deux barrages se présenteraient à elle. Une trappe et une porte blindée, toutes deux verrouillées par un code, changé toutes les douze heures afin que seuls les agents sur place puissent le connaître. Car s'il n'y avait pas de garde, il y avait néanmoins quatre agents chargés de se rendre sur l'île deux fois par semaine pour nourrir les prisonniers.

Spectre avait désormais toutes les informations dont elle avait besoin. Cet homme ne lui servait donc plus à rien. Il était évident qu'il préviendrait ses patrons si elle le laissait en vie. Mais encore une fois Laurie avait tout prévu. Résignée à ne pas tuer d'innocents, elle n'avait pas choisi cet agent au hasard. Il avait un lourd passé derrière lui et son ex-femme en avait gardé encore de graves séquelles. Il était loin d'être le mari de l'année et cela était largement suffisant pour que la conscience de Laurie ne s'attarde pas sur sa mort. D'un geste rapide et précis, Spectre lui avait tranché la gorge pour s'assurer qu'il garderait le silence et qu'il ne compromettrait pas sa mission. Personne ne pourrait faire le lien entre la mort de cet agent et la future évasion qui était entrain de se préparer. Toutefois, pour brouiller définitivement les pistes, Laurie écrivit sur un mur cette phrase en lettres de sang.

"Je viens pour toi Arrow"


Puis elle disparut dans la nuit.

ÎLE DE LIAN YU
JOUR J

Aux commandes d'Archie, l'aéronef qu'elle avait... disons, emprunté, à son ancien ami Dan Dreiberg alias le Hibou II, Spectre se dirigeait vers l'île de Lian Yu. Pour plus de discrétion, elle avait opté pour les airs, camouflant l'engin grâce à l'épaisse brume qu'il pouvait dégager et qui était prévue à cet effet pour se fondre dans les nuages. Dan avait dépensait une fortune pour rendre Archie le plus polyvalent possible et Laurie savait comment l'utiliser à bon escient. Non seulement il lui permettrait de ne pas être repérée mais en plus, il serait un excellent moyen de quitter l'île rapidement sans mettre en danger la cible. Une fois arrivée à destination, elle utilisa un grappin de Dan pour descendre sur l'île. Elle était à quelques kilomètres de la prison, histoire de garder l'effet de surprise et de ne pas être découverte trop tôt. Les agents ne devaient arrivé que dans deux heures mais Spectre savait qu'il valait toujours mieux être prudente. Elle n'était pas à l'abri d'un imprévu qui pourrait faire échouer sa mission. Lorsqu'elle arriva enfin prêt de la trappe, Spectre comprit que le sérum de Poison avait parfaitement fonctionné, tout correspondait à la description de ce pauvre agent qu'elle avait torturé. Il ne lui restait donc plus qu'à attendre l'arrivée des quatre agents qui étaient de corvée de cantine. Cela lui laisserait tout le loisir d'observer les lieux et d'établir un semblant de stratégie. Car si Laurie était incontestablement rusée et maligne, elle aimait également agir dans le feu de l'action et laissait une part d'inconnu. Elle trouvait cela très excitant.

Deux heures plus tard, avec une ponctualité exemplaire, les quatre agents arrivèrent dans un petit hydravion. Sur leurs gardes mais néanmoins confiants, ils ne devaient pas imaginer une seule seconde ce que Laurie leur réservait. Exécutant leurs instructions tel un rituel, ils agissaient avec la plus grande des minuties. Tandis que l'un d'entre eux composait le code pour ouvrir la trappe, les trois autres surveillaient les alentours. Lorsque la trappe s'ouvrit, un frisson parcourut le corps de Spectre de la tête aux pieds, les choses sérieuses allaient commencé et elle trépignait d'impatience de découvrir sa cible. Deux des agents descendirent par la trappe tandis que les deux autres restaient à la surface. Une seule solution pour qu'ils n'alertent pas les autres, les attaquer par derrière avec rapidité et discrétion. Il ne fallait que quelques secondes d'inattention pour que Laurie est le champ libre, elle décida donc de révéler la présence de son aéronef en faisant disparaitre la brume à distance. Dans la seconde qui suivit, les deux hommes dégainaient leurs armes en direction de l'engin, oubliant tout ce qui pouvait se passer autour d'eux. Spectre en profita pour sortir de sa cachette avant de tirer deux fléchettes d'un puissant sédatif dans le dos des deux agents. Ces derniers s'écroulèrent presque instantanément au sol. Deux en moins, ils étaient partis pour un long voyage dans les bras de Morphée. La voie étant libre, Laurie descendit dans la trappe. La porte blindée était fermée. Dès lors que les deux agents à l'intérieur l'ouvriraient, elle passerait à l'offensive. La discrétion ne serait plus de mise et elle pourrait faire ce qu'elle savait faire de mieux.

©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Invité













Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeLun 21 Sep - 20:39













Lian Yu était le pire endroit à sa connaissance et si c'était à recommencer....il referait le même parcours. Non, ce n'était pas un esprit tordu, il était parfaitement conscient de tout ce qui se passait, de tout ce qu'il avait fait, il ne regrettait rien et un nouvel homme est né de cet enfer. C'était peut-être dur à l'avouer, mais ce qu'il était avant et ce qu'il était maintenant, c'était deux choses bien différentes. Tout ce qu'il a réussit à garder de son ancienne vie, ce sont les souvenirs, le Mirakuru a fait bien des choses au sein de son subconscient, changeant littéralement sa vision du monde, sa perception du bien et du mal. Il n'y avait qu'une règle d'or en ce monde, la loi du plus fort, les faibles ne survivent pas ou par chance ils arrivent à retarder l'inévitable. Oliver, Sara, Felicity et tout la petite bande de cloporte ont réussit à s'en sortir la dernière fois, mais le danger frappe plus qu'une fois, la mort elle, elle frappe deux fois et l'épée Damoclès se situant au-dessus de leur tête en disait long. Ils ont remportés une bataille, mais pas la guerre, loin de là. Pour le moment, son emprisonnement lui a permis de réfléchir à de nombreuses choses, à un nouveau plan, une nouvelle démarche à aborder pour faire souffrir comme jamais ces idiots de pseudo justiciers. Ils le payeront de leur vie et ça, c'était une nouvelle promesse qu'il tiendrait quoi qu'il arrive.

Oliver a réussit à lécher le derrière de Waller pour avoir accès à cette prison, mais il était loin de se douter de l'imagination débordante de Slade pour une possible évasion. Calculant avec une extrême patience les allers-venus des agents venant sur l’île pour lui apporter un repas médiocre, il avait prit soin d'observer ces derniers, le moindre mouvement pouvant lui servir, le comportement à aborder et une seule chose en est sortie...aucune pitié. Quand il sortira d'ici et il sortira d'ici, l'A.R.G.U.S regrettera également d'avoir voulu se mêler des choses qui ne les regardaient pas. Personne ne se met en travers de son chemin, personne où c'est la mort qui y réponds. Il y avait cependant bien une chose qui allait lui manquer: Le silence. Digne d'un cimetière, il n'y avait aucun bruit, une harmonie parfaite avec l'atmosphère de l’île. Des années, des mois, des semaines, des jours, il en a passé du temps sur cette île.

C'est adossé contre le mur face aux barreaux de la cellule qu'il passait le plus de temps, observant l'endroit pour quand il sortirait. Cette prison pourrait lui servir d'un coté. il y penserait. Immobile, les bras croisés au niveau de ses pectoraux cachés par un marcel noir, Slade vit la porte blindée s'ouvrir, deux gardes entrèrent à l'intérieur, visiblement un peu trop détendu à son gout. Ils apportaient le repas, une gentille attention qui sera payée au coût de leur vie. Mais pour l'instant, c'est dans le silence qu'il répondit alors que les gardes se mirent à parler entre eux, de lui.

" Et dire qu'à une époque il terrorisait Starling City, et maintenant ?
" Sans son équipement il risque pas de faire grand chose...hein le borgne."

Des paroles provenant de la bouche de deux inconscient ne mesurant pas les risques qu'ils prenaient. Il lui tardait vraiment de sortir pour pouvoir régler deux ou trois détails avec ces derniers.


Revenir en haut Aller en bas




Laurie Jupiter

Laurie Jupiter

Messages : 39
Âge : 35 ans
Pseudo : Spectre Soyeux II
Prison Break [Feat. Deathstroke] 265635tumblrmri2j1FBMq1r3gf9co2250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Mercenaire
Dollars : -14



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: The Others
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Combattante, athléte et gymnaste hors paire










Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeJeu 24 Sep - 10:15

Spectre Soyeux II & Deathstroke ♦ Prison Break.


Attendant sagement derrière la porte blindée, Laurie trépignait d'impatience de passer à l'offensive mais aussi et surtout de découvrir l'identité de sa cible. Elle avait beau tendre l'oreille, elle ne percevait aucun son. Elle ne savait absolument pas ce qu'il se disait ou ce qu'il se passait derrière cette porte. Elle savait seulement qu'elle allait devoir affronter deux agents entrainés de l'ARGUS mais cela ne l'angoissait absolument pas, bien au contraire. Spectre aimait affronter des adversaires aguerris qui sauraient lui rendre la tâche plus difficile. Elle aimait que le combat soit plus ou moins équitable, cela rajoutait du piment à ses missions. Un contrat sans défi n'était pas un vrai contrat à ses yeux. Oh, il lui arrivait d'accepter des contrats sans grand intérêt mais ceux là lui permettaient de garder la forme et de ne pas se ramollir. Laurie ne refusait jamais un peu d'exercice. Soudain, elle entendit un bruit qui vint briser le silence, le code permettant d'accéder aux cellules venait d'être activé. Son regard devint alors plus sombre, presque animal, tout allait se passer très vite et elle ne devait en aucun cas perdre la partie. Tandis que l'homme riait aux éclats, il posait sa main sur le rebord de la porte afin de la maintenir entre-ouverte. Première erreur de sa part. Laurie décida bien évidemment de l'exploiter et n'hésita pas une seule seconde à saisir ce membre, profitant de l'effet de surprise. Tout en bloquant la porte à l'aide de son pied, elle tira cette main de toutes ses forces vers elle, avant d'entendre le corps de son propriétaire s'écraser sur la porte. En un geste rapide et précis, elle brisa l'avant bras de son adversaire qui hurla de douleur. Les hostilités étaient lancées. Tout en gardant son emprise sur le bras de son adversaire qui n'avait même pas encore eu l'occasion de voir le visage de la jeune femme, Spectre poussa brutalement la porte blindée vers lui, lui brisant le nez au passage.

L'agent tituba, sonné, avant de s'écrouler au sol, gémissant de douleur. Son coéquipier avait déjà l'arme à la main et tira à la seconde même où Spectre apparut. Ayant prévu cet élan d'héroïsme, Laurie esquiva la balle en effectuant une roulade avant vers le tireur. La pièce était minuscule et la mercenaire se retrouva aux pieds de l'agent. Laurie le désarma immédiatement en un jeté de jambe digne des plus grandes gymnastes, l'homme n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. Spectre enchaina et tel un félin, elle se releva d'un petit saut. Elle entendit alors un bruit qu'elle aurait reconnu entre mille. Le premier homme qu'elle avait mis à terre venait d'armer son arme et s'apprêtait à appuyer sur la gâchette. Laurie s'empara alors de son collègue pour s'en servir comme bouclier. A une seconde près, elle se prenait la salve qui lui était destinée. Mais ses réflexes venaient une nouvelle fois de la sauver. L'agent placé devant elle essuya toutes les balles. Son gilet pare-balles le protégea, le laissant tout de même en vrac suite à l'impact des projectiles. Laurie lui brisa alors la nuque d'un geste net et précis avant de pousser son corps inerte sur son collègue. Spectre faisait toujours en sorte de ne pas tuer d'innocents, un résidu de son âme justicière sans doute. Mais une fois sur le terrain, elle n'avait pas le temps de mener son enquête. Elle ne faisait donc pas dans la dentelle, celui qui menaçait sa vie devait mourir. Innocent ou pas, cela n'avait plus d'importance à ses yeux.

Sous le poids de son coéquipier, l'autre agent s'écroula une nouvelle fois au sol. Il était déjà mal en point et n'avait plus tous ses réflexes. Une aubaine pour Spectre qui n'hésita pas à la saisir. D'un pas calme et serein, elle s'approcha des deux agents et appuya son pied sur le poignet valide de son seul adversaire encore en vie. Elle mit alors tout son poids forçant l'homme à ouvrir la main et à lâcher son arme, dans un énième cri de douleur. Puis, elle ramassa cette arme et sans même sourciller, elle lui tira une balle en pleine tête. Finalement, Laurie n'avait pas rencontrer tant de difficultés que cela à terrasser ces deux agents. Elle en était presque déçue. Elle qui avait espéré un combat épique... Dressée fièrement sur ses deux jambes, vêtue de sa combinaison noir et jaune, ses deux victimes à ses pieds, Laurie resta un instant dos à sa cible. Elle n'avait pas eu une seule seconde à elle pour prendre le temps de la regarder. Elle ne connaissait donc toujours pas son identité. Le silence régnant de nouveau autour d'elle, la menace étant éradiquée, elle se retourna finalement vers la cellule. L'homme était vraiment impressionnant, de par sa carrure, son charisme mais aussi son cache-oeil qui laissait deviner un passé bien sombre. Spectre jeta alors l'arme au sol, elle n'était pas vraiment fan des armes à feu et puis, c'était histoire de faire comprendre à sa cible qu'elle n'était pas là pour s'en prendre à lui. Elle avança ensuite de quelques pas vers lui.

On m'a dit que vous vouliez sortir...


Dit-elle simplement sans plus de palabres.

©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Invité













Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeJeu 24 Sep - 21:07













Tout était bien trop répétitif depuis un moment maintenant que ça ne pouvait plus durer, ça devenait de plus en plus ennuyant et il fallait agir au plus vite. Pour ça, rien de tel qu'un plan des plus astucieux et intelligent pour prendre l'ennemi à revers comme il se doit. L'A.R.G.U.S a eut son heure de gloire en collaborant avec l'archer vert pour l'emprisonner, mais la roue tourne et personne n'échappe à l'inévitable. Assez rigolé, comme à leurs habitudes, ils apportaient le repas, mais à la différence de leurs confrères, ils paraissaient être un peu plus débutant. Pourquoi ? Parce que personne n'osait ouvrir cette grille en sachant qui il était, ce qu'il avait fait. Ils avaient besoin de faire leurs preuves et la seule preuve qu'ils apporteront, c'est la mort. Comment réagira l'A.R.G.U.S quand il auront vent de leur mort ? Pas besoin d'y réfléchir, Slade avait déjà a petite idée. Le bon moment pour lui d'agir, mais il resta néanmoins adossé contre le mur du fond. S'approcher tout de suite serait mettre sur la défensive les deux hommes, là, ça serait foirer son évasion et rester une journée de plus ici, il ne le supporterait pas.

Un bruit se fit entendre vers l'entrée de la prison, il leva son regard par-dessus les épaules des deux agents pour voir une femme en tenue jaune et noir se ruer vers eux, montrant ainsi ses capacités de combattante. Qui était cette inconnue et que faisait-elle ici ? Personne ne connaissait cet endroit en dehors de Queen et de l'A.R.G.U.S. Quelque chose lui échappait et ne pas avoir les réponses le mettait quelque peu sur les nerfs. Fixant attentivement la jeune femme mettre la raclée, une raclée monumentale, tout en violence, aucune once de pitié dans ses gestes, dans son regard, son attitude. Une pointe d’admiration prit forme dans le subconscient de Slade qui se méfiait quand même un peu. Une inconnue se pointant ici pour on ne sait quelle raison, c'était plutôt louche et même si ça lui arrangeait les choses, il ne pouvait pas s'en remettre aux aptitudes d'une "combattante" venu ici, là où il se trouvait.

Elle se retourna enfin vers lui, il pu voir son regard, il voulait effectivement sortir.

" Je vois que vous avez été briefée."

Ça, il ne pouvait pas la nier. Par contre, certains points étaient encore à éclairés. Se décollant du mur, il fit quelques pas pour contourner son lit se trouvant au milieu, se dirigeant en direction de la combattante, tout ça dans une posture droite et une façon de marcher décontracté, sereine.

" Comment dois-je vous appeler ?"

Autant avoir son nom pour éviter d'utiliser des pronoms à tout va, il n'était pas trop de ce genre là. Plusieurs surnoms lui venaient en tete en la voyant, mais il n'était pas d'humeur à faire de l'humour, ce n'était d'ailleurs pas dans son habitude. Cependant, quelque chose lui titillait l'esprit. Qui irait jusqu'à vouloir le libérer ? Sa réputation n'est plus à faire, ceux le connaissant savent à quoi s'attendre en le sachant en liberté. Quelqu'un avait-il des plans pour lui ? Bonne question à laquelle il aurait la réponse plus tard, il ferait tout pour en tout cas.  L'arme qu'elle venait de balancer, Slade le prit en main, fixant attentivement ce dernier.

" Les renforts arrivent, mais ça vous vous en doutiez, non ?"

Slade était spécialiste dans les situations délicates, controversées et envoyer deux débutants seuls, ça c'était un leurre au cas où, il y avait du renfort pas loin pour s'assurer que tout se passe comme prévu, un sorte de test.


Revenir en haut Aller en bas




Laurie Jupiter

Laurie Jupiter

Messages : 39
Âge : 35 ans
Pseudo : Spectre Soyeux II
Prison Break [Feat. Deathstroke] 265635tumblrmri2j1FBMq1r3gf9co2250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Mercenaire
Dollars : -14



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: The Others
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Combattante, athléte et gymnaste hors paire










Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeVen 2 Oct - 9:58

Spectre Soyeux II & Deathstroke ♦ Prison Break.


Laurie n'avait absolument aucune idée de l'identité de l'homme qui se trouvait face à elle. La jeune femme était donc très impatiente de découvrir qui il était et pourquoi l'ARGUS s'était donné autant de mal à le garder captif ici. Il devait avoir commis des actes horribles pour s'être retrouvé dans cette prison. A une époque, Spectre aurait tout fait pour qu'il y reste, prêtant main forte à l'ARGUS pour maintenir la justice mais aujourd'hui, elle n'était plus la même. Le public et les autorités lui avaient tourné le dos, ils l'avaient abandonné. Elle ne leur devait donc plus rien et n'agissait plus que par intérêt. Elle avait perdu la foi en la notion de justiciers. La récompense promise pour l'évasion de cet homme avait donc suffi à la convaincre mais si par la suite elle venait à avoir un autre contrat pour l'éliminer, elle n'hésiterait pas une seule seconde. Véritable électron libre, Laurie n'obéissait plus à personne, elle était libre de tourner sa veste à chaque instant, libre de ses actes, libre de ses choix. Elle n'avait plus peur de commettre une erreur ou de faire le mauvais choix. Spectre allait là où l'argent était, là où on avait besoin de ses services, là où elle avait envie d'aller.

L'inconnu semblait lui aussi curieux de connaître l'identité de son nouvel ange gardien. Laurie esquissa un sourire. Elle était cependant surprise de voir qu'il ne la connaissait pas. Les Watchmen avait tout de même était un groupe de justiciers très célèbre et ce durant des années. Elle était donc étonnée de voir qu'il ne la reconnaissait absolument pas. Mais peut être était-il sur cette île depuis si longtemps qu'il n'avait pas eu le temps de connaître les Watchmen. Une hypothèse qui ne laissait rien présager de bon sur son compte. La jeune femme était-elle entrain d'ouvrir la boîte de Pandore? Cela était inquiétant mais aussi très excitant à la fois. Elle ne connaissait pas les conséquences de ses actes mais au fond, elle s'en fichait. Elle avait une mission, simple et précise, elle s'y tiendrait donc jusqu'au bout. Laurie n'abandonnerait pas tant que cet homme ne serait pas de retour à Starling City, sain et sauf.

Appelez moi Spectre.

Répondit-elle avec un regard qui appelait au mystère. Cet homme ne connaissait visiblement rien de Spectre Soyeux ou de son histoire. Il ne semblait rien connaître des Watchmen, de leur épopée, de leur ascension et de leur chute. Elle n'était alors à ses yeux que Spectre, une mercenaire sombre et redoutable. Pour la première fois depuis bien longtemps, Laurie ne se sentait pas jugé sur son revirement de situation. Cet inconnu la voyait telle qu'elle était vraiment, telle qu'elle voulait qu'on la perçoive désormais et cela lui plaisait beaucoup. Sortant de sa cellule, l'homme ramassa alors l'arme que Laurie avait jeté à terre. La jeune femme ne bougea pas d'un fil, confirmant ainsi à ce criminel qu'elle était là pour l'aider et non pour l'affronter. Elle lui prouvait également qu'elle ne le craignait pas. Il était important dans ce monde de ténèbres d'asseoir sa place, de prouver sa valeur et surtout de montrer que rien ni personne ne vous effraie. Surtout pour une femme. L'homme lui dit alors que des renforts allaient arriver, Laurie resta stoïque et confiante.

Je l'espérais bien. Et puisque visiblement nous allons combattre côte à côte, puis-je à mon tour connaître votre nom?
©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Invité













Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeDim 4 Oct - 1:14













Cette arrivée soudaine n'était pas dut au hasard, quelqu'un voulait qu'il sorte et visiblement il a été assez clair sur les consignes pour qu'elle réussisse à venir jusqu'ici, chose que personne n'a jamais osé faire. Cette ile regorgeait de nombreux secrets assez sombres, personne n'osait mettre les pieds dans cet endroit, surtout en sachant ce qui pourrait se produire. Il ne croyait pas aux superstitions, mais il a vécu ici bien trop longtemps pour savoir que ça peut changer un être humain. Elle était au courant de cette prison, mais ni plus, ni moins. Dans tout les cas, il était enfin libre et il allait pouvoir continuer ce qu'il avait commencé, mais avant ça, il y avait une épreuve à passer, à nouveau, quitter l’île et c'est pas en éliminant des débutants que ça allait être sans dégâts. Tout en sortant silencieusement de sa cellule, il se dirigea vers le flingue d'un des agents au sol sans un regard adressé à sa "libératrice". Il était temps de passer aux choses sérieuses. Tout en vérifiant la chambre, il pu connaitre le "pseudonyme" de cette dernière. Spectre. Un léger sourire se dessina au coin de ses lèvres. Ça lui allait bien. C'est à ce moment qu'elle lui demande son identité. Oh, ce genre de situation n'était pas courante quand on sait comment est Slade. Prenant un petit temps de réflexion, il finit par lui dire.

" Deathstroke."

Il aurait pu préciser son prénom et son nom, mais elle ne l'avait pas fait, pourquoi le ferait-il ? C'est donnant-donnant et dans ce cas-ci elle n'avait donné que celui de son alter-ego. D'un coté, peut-être était-elle beaucoup plus connue sous celui-ci, dans ce cas il se renseignerait un peu plus sur elle à son retour en ville. Ce qui ferait dans ce cas une similitude, son surnom de "Deathstroke" était connu dans le monde entier, il a opéré dans de nombreux pays, pour des personnes influentes et il y a de nombreux cadavres sur son sillage. Elle ne pouvait que le connaitre, enfin, là n'était pas l'importance, il ne cherchait aucunement une quelconque reconnaissance ou intérêt, il se fichait royalement de tout ça, tout ce qu'il voulait se trouvé à Starling City.

" Je ne suis pas du genre à coopérer avec la première personne venue, mais je vous dois bien ça...vu le déplacement qu vous avez fait."

Il était direct et franc, aucun détour, parfois ça valait mieux pour poser les bases et pour accompagner ses paroles, il lança un regard vers Spectre tout en affichant une mine détendue, sure de soi. Respirant un bon coup, il reprit aussitôt la parole tout en marchant vers l'échelle de sortie, sans pour autant l'emprunter, seul son regard fixait l'extérieur, le ciel d'un bleu éclatant. Après réflexion, il décida de sortir vers l'extérieur, son cœur palpitant à vive allure alors qu'il approchait de la liberté, une liberté dont il rêvait depuis plusieurs mois dans l'obscurité du purgatoire. Il grimpa l'échelle tout en tenant bien fermement l'arme de poing dans sa main droite et c'est quand le soleil se mit à l'éblouir qu'il respira une nouvelle fois une bonne dose d'air frais, un peu comme s'il revivait, comme s'il revenait à vie une seconde fois. Ça faisait tellement du bien qu'il en oubliait presque qu'il était accompagné sur le moment. Mais avant de partir, il avait quelques affaires à aller récupérer dans l'épave de son avion.

D'un coté il pouvait sauter dans l'hélicoptère et partir, mais ce serait une mauvaise idée vu que l'unité de secours était probablement proche et il serait assez facile de faire exploser l'hélico pendant qu'ils sont à bords...non, la menace devrait-être éliminée avant de décoller. A elle de voir ce qu'elle voulait faire, pour sa part, il se mettait en chemin pour retourner à l'épave de l'avion en entrant dans la foret, la vaste et dense foret parsemée de pièges...direction le cœur du purgatoire.



Revenir en haut Aller en bas




Laurie Jupiter

Laurie Jupiter

Messages : 39
Âge : 35 ans
Pseudo : Spectre Soyeux II
Prison Break [Feat. Deathstroke] 265635tumblrmri2j1FBMq1r3gf9co2250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Mercenaire
Dollars : -14



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: The Others
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Combattante, athléte et gymnaste hors paire










Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeDim 4 Oct - 14:31

Spectre Soyeux II & Deathstroke ♦ Prison Break.


Toujours sans bouger d'un cil, Laurie restait plantée là à observer sa cible, elle ne montrait aucun sentiment, aucune émotion. Mais lorsqu'il lui révéla enfin son identité, son alter ego, une lueur étrange traversa le regard de la jeune femme. Entre fascination et doute, Spectre ne savait plus quoi penser. Car si lui ne semblait pas la connaître, elle, au contraire, le connaissait parfaitement. Ô elle n'avait jamais croisé le chemin de Deathstroke mais elle avait entendu de nombreux récits à son sujet. Elle savait donc quel homme violent et extrêmement dangereux il était. Devait-elle alors continuer sur sa lancée et poursuivre sa mission? Devait-elle réellement lui permettre de retrouver la liberté et de revenir à Starling? Ces questions traversèrent bien l'esprit de Laurie mais en tant que Spectre, elle les fit disparaitre aussi vite. Peu importe son identité, peu importe son passé, le contrat passait avant tout. Cela aurait pu paraître impensable il y a seulement quelques mois mais Spectre Soyeux II allait bel et bien prêter main forte au terrible Deathstroke. Un tournant dans sa récente carrière de mercenaire. Laurie approchait dangereusement le point de non retour, laissant un peu plus derrière elle son âme de justicière. L'homme annonça alors la couleur, il n'était pas du genre à coopérer mais selon lui, il devait bien cela à Laurie. La jeune femme esquissa un léger sourire. Il ne lui devait en fait rien, elle ne faisait que son travail sans avoir de réelles considérations pour sa cible. Lui ou un autre... le résultat aurait été le même. Spectre n'attendait donc rien de lui, elle ne luttait que pour une seule chose, sa récompense et le plaisir de faire ce qu'elle aimait.

Rassurez vous, je ne suis pas là pour me faire un allié. Je ne suis pas venue pour vos beaux yeux...

Laurie s'arrêta quelques secondes, amusée par la tournure de sa propre phrase.

... mais pour accomplir un travail.

Elle aussi installait les bases de leur collaboration. Tout cela n'était que professionnel. Elle n'approuvait pas ce qu'il était, elle ne le condamnait pas non plus, elle se fichait même royalement de le savoir libre ou emprisonné. Elle ne faisait qu'accomplir la tâche pour laquelle elle était généreusement payée. Stroke se dirigea ensuite vers l'échelle qui le mènerait un peu plus vers sa liberté. Laurie ne pouvait qu'imaginer ce qu'il pouvait ressentir après avoir été enfermé ici depuis si longtemps. Sentir le soleil sur sa peau, l'air frais dans ses poumons, cela devait être l'extase pour lui. C'était un peu ce qu'elle ressentait à chaque fois qu'elle enfilait son costume de Spectre Soyeux. La mercenaire lui emboita alors le pas, l'observant encore et toujours. Elle le laissa vivre ce moment seul, sans interférer avec lui. Elle voulait qu'il puisse profiter de cet instant avant que les choses ne se corsent. Car cela était une évidence, il ne s'agissait que du calme avant la tempête. Comme l'avait dit Stroke, les renforts ne tarderaient pas à arriver.

Une fois la cible sortie, Laurie regagna à son tour l'extérieur. Elle s'assura qu'Archie était toujours dissimulé sous la brume puis fit un tour complet sur elle même, scrutant la moindre chose suspecte. Spectre pensait rapidement pouvoir regagner l'aéronef et quittait l'île en compagnie de Stroke mais ce dernier n'avait visiblement pas les mêmes plans. Sans un regard, sans une parole à l'égard de Laurie, l'homme s'enfonçait dans la forêt. Mais que pouvait-il vouloir y faire? Cela était très risqué. Au milieu de ses arbres, sans aucune visibilité, ils seraient des proies faciles mais il en fallait bien plus pour effrayer Spectre. Elle ne lâcherait sous aucun prétexte son gagne pain. Elle suivit alors Stroke dans la fôret, restant sur ses gardes, prête à intervenir à la moindre attaque.
©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Invité













Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitimeDim 4 Oct - 19:00













La liberté, cette douce sensation ne pouvait que procurer un plaisir inimaginable pour Slade, lui qui était enfermé sous-terre depuis de long mois. Il avait enfin l'occasion de revoir la lueur du jour, de sentir la légère brise venir lui caresser la peau, donnant ainsi l'occasion de se dégourdir les jambes en dehors d'une petite cellule de quelques mètres carré. Non, il était vraiment heureux et il allait le faire ressentir à ses ennemis une fois de retour en ville. En attendant, c'est à travers la foret qu'il s'engouffra dans un but bien précis, récupérer son équipement à l'intérieur de l'épave de son ancien avion, du moins, ce qu'il en reste de l'équipement avant qu'il ne devienne celui que tout le monde redoute. Aucune pitié, aucune peur, il était prêt à tout pour en finir, quitte à déterrer certaines choses du passé. A peine commença t-il à courir à travers les arbres tout en évitant soigneusement les obstacles sur sa route, un léger frisson le parcourut, un frisson lui rappelant le passé sur cette île en compagnie d'un groupe de mercenaire mené par Edward Fyers. Ils étaient là, à le poursuivre avec pour but de mettre sa tête sur un pique après la trahison de son allié, du parrain de son fils, Bill Wintergreen. C'est ce dernier qui l'avait vendu aux ennemis, qui avait donné une indication concernant sa présence sur Lian Yu

Deux trahisons, une mort, une résurrection, un changement radical de sa vie, autant dire que cette île a eut un tournant décisif dans la vie de Slade qui désormais était proie à une nouvelle "résurrection" suite à sa libération de la prison. Prenant quelques virages, il évita également les quelques mines se trouvant sur l’île, il connaissait parfaitement l'emplacement de ces dernières étant donné qu'il en a posé un bon nombre. Sa mémoire ne lui faisait pas défaut, plus défaut et c'est pas plus mal. Au loin, la carcasse de l'avion apparut, le cockpit plus précisément, là où il dormait la nuit, du moins pour le peu qu'il arrivait à dormir, là où il a fait la malheureuse rencontre avec Oliver Queen. Mais tout ça était du passé, il allait enfin pouvoir tourner la page "Lian Yu".

Il se stoppa petit à petit, son visage se détendit alors qu'un très léger sourire s'afficha au coin de ses lèvres. Bienvenue à la maison. Personne à l'horizon. Il partit s'engouffrer sans retenue à l'intérieur du cockpit où était installé un lit de camp, une radio hors-service, un feu de camp éteint et quelques couchettes supplémentaires sans oublier la fameuse malle, SA fameuse malle qu'il avait emporté alors qu'il était encore agent du gouvernement Australien. Il se rappelait avoir emporté avec lui son épée et son masque pour rejoindre le bateau d'Ivo, mais lorsqu'il est revenu à la vie après son affrontement avec Queen, il est revenu ici et il avait tout déposer à nouveau. Il se précipita alors vers la malle pour l'ouvrir et y découvrir son équipement encore intact. Il enfila rapidement sa tenue d'agent du gouvernement Australien avant de prendre son épée qu'il prit soin d'effleurer avec son index au niveau de la lame, intact...parfait. Puis vint le tour de son masque d'une couleur orange et noir d'un coté. Il le leva doucement, l'exposant à la lumière du jour qui se faufilait à travers un trou sur le carcasse. Les hommes n'hésiteront pas à fouiller l’île une fois qu'ils sauront qu'il a été libéré et c'est là que commencera la partie de rigolade. Allait-il attendre sagement ici qu'ils se pointent, où ira t'il attaquer sur le front ? Telle était la question, mais en attendant c'est profiter un peu de sa liberté qu'il voulait, quitte à devoir supporter la présence de Spectre. Où était-elle d'ailleurs ?



Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé













Prison Break [Feat. Deathstroke] Empty
MessageSujet: Re: Prison Break [Feat. Deathstroke]   Prison Break [Feat. Deathstroke] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Prison Break [Feat. Deathstroke]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prison Break [Feat. Deathstroke]
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» tywin ϟ why don't we break the rules already?
» Alcatraz, prison d'État
» Les deux chasseurs [PV Deathstroke]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Justice :: Administration :: Tout début a une fin :: Version 1 :: Les Rps-