AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour, fous de DoJ et d'autres contrées ! Nous sommes actuellement en reconstruction !
Une peau neuve dans un corps sain ! Si jamais vous voulez garder votre compte, ou partir, pensez
à envoyer un MP à un membre du staff,
de même si vous voulez réserver un personnage en particulier !


Partagez
 

 Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




You have failed this city! (oliver)


Oliver Queen
Oliver Queen

Messages : 288
Âge : 31 ans
Pseudo : Green Arrow
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Green-arrow
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Ancien PDG de Queen Consolidated
Dollars : 307



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Aucun pouvoir/Arc + différentes types de flèches/ Excellent combattant, grand acrobate, redoutable archer, excellent escrimeur










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeMer 26 Aoû - 19:49














En tant qu'ancien PDG de Queen Consolidated, Oliver se voit participer à un rassemblement dans un des plus grand building du nouveau Gotham. Mais il est loin de se douter que sa soirée se passera aussi sereinement. »

















A peine arrivé et les choses se mettaient déjà en place, le milliardaire que j'étais se devait de refaire surface pour pimenter un peu tout ça, pour faire perdurer mon nom, connu à Starling City. Il est vrai qu'il a été salit à quelques reprises à cause de nous-même. C'était assez malheureux et je voulais vraiment éviter de me faire voir comme celui que j'étais avant, le jeune homme dépendant, rebelle, imbus de soi-même et immature, tout ça c'était avant, j'ai changé et le montrer aux autres serait une bonne façon de redorer l'image de la famille. Si je le fais pas pour moi, je le fais pour ma ville, pour Starling City. Du coup, je me suis rendu sans plus attendre à une rassemblement dans un des bâtiments les plus luxueux et grands du nouveau Gotham. J'ai pris mes aises depuis le début, m'offrant un toit, gardant un œil avisé sur les rues à la recherche du chevalier noir, toujours introuvable malheureusement. Une fois que je l'aurai trouvé, je retournerai à Starling City pour continuer ce que je fais depuis plus de 7 ans.

Il y avait un beau monde dans l'immense Hall, les regards fusaient de partout, certains me fixèrent avec un air abasourdi, ne pensant aucunement me voir ici, tandis que d'autres parlaient à voix basse tout en me fixant. Des critiques probablement, ça ne m’atteignais plus à un moment donné. Je fis abstraction de cette situation assez déplaisante pour une personne n'ayant pas cette habitude. Pourtant, je pris la peine de lancer quelques faibles sourires en coin afin de saluer les personnes présentes. Mais au passage, un homme vint se poster devant moi, me tendant la main avec un air satisfait.

" Mr. Queen, c'est un plaisir de faire votre connaissance. J'ai travaillé avec votre père à l'époque où il était directeur de Queen Consolidated, c'était un homme bien et sa mort m'a grandement attristé."

Il avait l'air de bien connaitre ma famille, mon père pour avoir une telle assurance en venant me parler de mon paternel. Qui était-il en dehors d'un ancien employé de Queen Consolidated. Je lui serra la main tout en gardant une certaine réserve malgré tout.

" Sa mort nous a tous attristés. Mais comment dois-je vous appeler ?"

Autant y aller direct en ayant un prénom sur la personne. L'observant attentivement, j'essayai de mettre moi-même un nom sur lui, peut-être que mon père a déjà évoqué son nom.

" Petroglio, Marco Petroglio. Alors, que faites-vous ici exactement ? Vous avez prit la relève de votre paternel ?

J'irai pas jusqu'à dire que j'ai été prendre la relève de mon père, Queen Consolidated a grandement changé depuis sa mort, les dirigeants ont changés, la façon de faire, d'opérer. Pour preuve, j'étais actuellement sans emploi, il est vrai que le siège de Queen Consolidated m'appartenait, mais à cause de certains événements récents, j'ai du abandonner ce poste, de force. C'est Ray Palmer qui a prit la relève si on peut dire comme ça. Ça m’embêtais un peu de le dire, mais j'ai échoué, j'ai trahi Starling City.

" Non, je ne suis pas mon père. Je n'ai pas son expérience dans le domaine, c'est pour quoi j'ai préféré ne pas salir son nom en faisant n'importe quoi."

Assurément, je tentai de rester amicale au niveau de l'expression faciale, de sourire pour faire passer le tout sans mauvaises réactions. Parler de mon père, de sa mort, du passé, c'était pas toujours plaisant, mais c'était pas le moment ni le lieu de se mettre des gens à dos. Mr. Petroglio dut partir, me laissant seul après m'avoir salué. Passons. Je me retourna calmement et adroitement pour prendre la direction de la petite table afin de me prendre un rafraîchissement. Mais sans le vouloir, je bouscula une jeune femme blonde et vraiment jolie qui vacilla légèrement vers l'arrière. Elle était bien plus maigre que moi, mais mes réflexes étaient toujours aussi présents. Afin d'éviter qu'elle ne tombe à cause du choc, je la rattrapa par la taille.

" Veuillez m'excuser, je.....je vous ai pas vus. Ça va ?"

Autant prendre le temps de s'assurer que je ne lui ai pas fait mal, ça serait malheureux d'en arriver à un échange verbal assez violent pour le coup. Une fois droite, je m'écarta légèrement vers l'arrière tout en gardant un air mitigé entre la gêne et la neutralité.






_________________



Dernière édition par Oliver Queen le Lun 5 Oct - 8:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




Vicki


Vicki Vale
Vicki Vale

Messages : 172
Âge : 35 ans
Pseudo : La Voix de Gotham
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} 581568tumblrn3kfn8zuRu1qfdpcbo7250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Journaliste
Dollars : 9



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Citoyens
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 3:19

Oliver Queen & Vicki Vale ♦ i don't know you.
Le champagne, les petits fours, les costumes hors de prix... Vicki Vale n'était vraiment pas dans son élément. Mais étant reporter pour la Gotham Gazette et le Gotham News, il était de son devoir de couvrir tous les

évènements majeurs de Gotham, elle ne pouvait y échapper. Et pourtant... Qu'est-ce qu'elle n'aurait pas donné pour être ailleurs, loin de cette mascarade qui lui rappelait sans cesse à quel point certains habitants pouvaient fermer les yeux sur la noirceur qui s'emparait un peu plus chaque jour des rues de Gotham. Oh oui, Vicki rêvait d'être ailleurs. Même une planque interminable dans la nuit et le froid derrière une benne à ordures lui paraitrait plus agréable. Là au moins, elle aurait le sentiment de servir à quelque chose. Entourée de tous ces pantins ne savant que faire de leur argent, la téméraire journaliste se sentait absolument inutile, pas à sa place. Bien évidemment, le Gotham News avait fait en sorte que Vale se fonde dans le décor en lui payant une robe de soirée et une parure des plus raffinées. Ainsi apprêtée, Vicki avait l'impression de porter un déguisement qui ne reflétait absolument pas ce qu'elle était en réalité. Une femme simple aux valeurs bien moins matérielles. Mais les apparences étaient reines à Gotham et la journaliste devait jouer le jeu.

Arborant un sourire qui ne laissait absolument pas paraître ce qu'elle ressentait réellement, Vicki saluait poliment les convives de la soirée. Elle acceptait même une coupe de champagne offerte par un serveur qui devait probablement jouer la même comédie qu'elle. Qui aimerait passer sa soirée à servir ces riches et arrogantes personnes de la haute société? Soupirant d'ennui, Vicki s'approchait discrètement d'une plante verte pour se débarrasser de ce précieux nectar dont elle n'appréciait absolument pas le goût. Finalement elle avait la main verte, pensa t-elle amusée. Plus sérieusement, Vicki observait avec la plus grande des attentions les nouveaux arrivants. Elle espérait secrètement voir apparaître Bruce Wayne, l'objet de tous ses soupçons dernièrement. Persuadée que Wayne se cachait derrière le masque du Chevalier Noir, Vicki ne perdait aucune occasion pour l'épier et analyser chacun de ses faits et gestes. C'était d'ailleurs la seule chose qui l'empêchait de prendre ses jambes à son cou pour s'éclipser au plus vite. En effet, Vicki faisait acte de présence mais le cœur n'y était pas. Elle qui était habituée au terrain, aux enquêtes plus dangereuses les unes que les autres, aux scoops incroyables... elle ne voyait aucun intérêt à pondre un sujet sur ce genre de soirées mais cela faisait parti du package de journaliste. Elle devait donc prendre son mal en patience et faire semblant d'apprécier l'évènement. De ce côté là, aucun problème, avec l'expérience Vicki était devenue une actrice hors paire.

Bon! Puisqu'elle était là, autant allier l'utile à l'agréable non? Vicki se dirigeait donc vers le buffet où se trouvait de délicieux amuses bouche. Elle qui n'avait jamais le temps de cuisiner, elle trouvait tout de même cela appréciable de pouvoir déguster une nourriture de qualité. Elle devait accorder cela aux organisateurs de la soirée, ils savaient gâter leurs invités. Piochant par-ci par-là, la journaliste était entrain de se faire un véritable dîner quand soudain, elle fut brusquement bousculée, se sentant vaciller vers l'arrière. Vale se voyait déjà les fesses par terre et les jambes en l'air, rougissant de honte devant une foule moqueuse, quand elle sentit un bras assuré s'emparer de sa taille pour l'empêcher de tomber. Un énorme soulagement s'empara alors d'elle. Elle se devait absolument de remercier ce mystérieux sauveur qui venait de lui éviter une humiliation qui aurait longtemps alimenté les conversations de tous les convives. Mais lorsqu'elle vit le visage de celui qui lui avait évité cela, son visage changea immédiatement d'expression. Oliver Queen... Un des heureux vainqueurs de son top five des hommes les moins fréquentables. Arrogant, superficiel, séducteur et flambeur. Depuis plusieurs années, la rumeur courait qu'il avait changé mais Vicki avait du mal à y croire. Certes il était très séduisant et avenant mais justement, la journaliste se méfiait tout particulièrement de ce type d'hommes.

Queen s'excusa alors de l'avoir bousculé, prétextant qu'il ne l'avait pas vu. Puis, il lui demanda comment elle allait. Vicki avait l'étrange sensation qu'il ne la reconnaissait pas et elle devait avouer que cela était plutôt vexant. Elle n'était peut être pas aussi célèbre que Superman mais tout de même, elle avait acquis une certaine notoriété. Et puis, elle avait déjà rencontré Oliver sept ans plus tôt. Elle l'avait interviewé lors de son retour d'un périple après le naufrage de son bateau. Queen avait disparu durant cinq longues années et pourtant, Vicki n'avait pas su tiré grand chose de lui, à son plus grand regret. Sans le Chevalier Noir pour l'occuper, elle aurait d'ailleurs très probablement tout fait pour percer le mystère Queen mais Gotham passait avant tout et elle avait laissé soin à ses confrères de se pencher de plus près sur le cas d'Oliver.

Monsieur Queen... Quelle surprise de vous voir à Gotham. Quel bon vent vous amène ici?

Demanda t-elle avec une pointe d'ironie dans la voix.
©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas




You have failed this city! (oliver)


Oliver Queen
Oliver Queen

Messages : 288
Âge : 31 ans
Pseudo : Green Arrow
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Green-arrow
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Ancien PDG de Queen Consolidated
Dollars : 307



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Aucun pouvoir/Arc + différentes types de flèches/ Excellent combattant, grand acrobate, redoutable archer, excellent escrimeur










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 10:01













La vérité est que je n'ai jamais été vraiment à l'aise au sein d'une telle foule, au sein d'une communauté aussi grande. J'ai beau voir baigné dedans depuis mon plus jeune age, tout ce que je faisais c'était de me forcer à m’accommoder à une telle situation, à faire comme si tout allait bien alors qu'au fond, c'était une autre histoire. Certains diraient que c'est mon destin en tant qu'héritier de la famille Queen, d'autres diraient que mon retour de l’île m'a complètement changé psychologiquement, tout comme ma façon de voir les choses. Ils n'ont pas tords, l’île m'a changée, du tout au tout, je suis devenu un nouvel homme et j'ai du m'y faire assez rapidement pour ne pas sombrer dans une folie meurtrière pouvant mener à une solitude sans fin. Le regard vagabondant dans tout les sens, je finis par faire demi-tour, non pas pour partir, mais bien pour me rafraîchir un peu la gorge devenue sèche à cause d'un léger stress. Ce n'était plus pour moi toute ces réunions, j'étais bien mieux dans mon costume d'archer. Civilisé je le suis, mais plus au point à faire semblant de m’intéresser à une chose qui ne m’intéresse pas vraiment. Je suis pas à Gotham pour me reposer sur mes lauriers en apparaissant comme le gosse de riche, j'avais besoin d'action, de preuves ou d'indices pouvant me mener au chevalier noir.

Me dépêchant, je ne fis pas attention à la foule et plus précisément à la jeune femme se trouvant à proximité et que je bouscula sans le vouloir. Empêchant au passage un léger drame de se produire tout en m'excusant. Croisant son regard, je remarqua que son visage m'était familier. Mais où ai-je pu la voir ? Elle, elle me connaissait. Il y eut un petit moment de silence où je pris le temps de réfléchir, de fouiller dans les souvenirs pour mettre un nom sur son visage. Jeune, blonde, charmante.....

" Vicki Vale, je ne m’attendais pas à vous voir ici."

Comment oublier la journaliste intrépide et fonceuse au point où son courage et sa perspicacité en deviennent surhumaine. A peine étais-je revenu de l’île qu'elle n'a pas attendue une seule seconde pour venir à moi pour tenter de me soutirer quelques informations sur mon naufrage. Elle n'avait peur de rien, ou du moins elle ne le montrait pas, une qualité remarquable que j'ai rapidement souligné. Si a l'époque je n'aurai pas hésité à la draguer ouvertement pour lui proposer au final un dîner, je me retins, montrant un coté plus civilisé et moins imbus de soi-même et prétentieux. Cet homme là était mort sur l’île.

" Des affaires personnelles."

A Starling City nous avions pas une telle journaliste ayant une sacrée renommée dans le métier, c'est ce qui nous manquait. Dommage qu'elle soit de Gotham, je lui aurai bien proposé de venir à Starling, elle pourrait être d'une grande aide à mon avis. Assez vague dans mes réponses pour ne pas dévoiler mes intentions de trouver le chevalier noir, je repris aussitôt la parole tout en souriant légèrement au coin afin de paraître plus sympathique, plus sociable et moins renfermé sur soi-même, un gros défaut qu'on a déjà souligné à plusieurs reprises à mon égard.

" Et vous ? Je parierai sur un possible scoop pour le journal ?"

Ça ne m'étonnerai nullement qu'elle soit ici pour ça. Après on peut se tromper, les gens changent.




_________________

Revenir en haut Aller en bas




Vicki


Vicki Vale
Vicki Vale

Messages : 172
Âge : 35 ans
Pseudo : La Voix de Gotham
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} 581568tumblrn3kfn8zuRu1qfdpcbo7250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Journaliste
Dollars : 9



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Citoyens
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 19:17

Oliver Queen & Vicki Vale ♦ i don't know you.
Oliver ne répondit pas immédiatement à la question de Vicki, cette dernière se disait donc qu'il l'avait peut être tout de même reconnu finalement. Mais avec son tableau de chasse rempli de conquêtes, rien de plus normal

à ce qu'il ait du mal à mettre un nom sur le visage d'une femme, pensa t-elle. Le regard perplexe, Vale attendait sagement qu'il se décide enfin à répondre quand soudain, il l'appela par son nom. La jeune femme esquissa donc un sourire, ça faisait tout de même du bien à l'ego de voir qu'on se souvenait de vous. Et bien, si lui ne s'attendait pas à la voir ici, imaginez sa surprise à elle en voyant Oliver Queen aussi loin de Starling City. Quant à la question de Vicki sur sa venue à Gotham, Queen se contenta de dire qu'il était là pour raison personnelle. Une raison avec des talons aiguilles et un sacré tour de poitrine très certainement, ne put s'empêcher de penser Vale. Mais ce n'était ni l'endroit ni le moment de se montrer désinvolte. La journaliste garda donc cette réflexion pour elle, après tout, même si elle en doutait fortement, Queen avait peut être réellement changé. Elle se devait de lui laisser le bénéfice du doute.

Oliver émit ensuite l'hypothèse que Vicki était là pour un scoop. Oh elle aurait vraiment aimé que ce soit effectivement le cas. Et même si elle espérait avec impatience que Bruce Wayne se montre, elle n'avait pas l'ombre d'un scoop à l'horizon. Si seulement elle avait su qu'elle se tenait face au Green Arrow... Elle en serait folle! Encore une de ces petites farces de la vie... Vicki était agréablement surprise par Oliver, non seulement il se souvenait de son nom, mais en plus, il se souvenait de son métier. Finalement, il avait un peu d'égards pour les autres, première grande différence avec le Queen dont elle avait entendu parlé avant le naufrage. Mais il ne fallait pas crier victoire trop vite. Vale les connaissait bien ces hommes capables de revêtir le masque du parfait gentleman pour s'avérer en fait être le pire des salauds. Et c'était d'ailleurs parce qu'elle en connaissait un peu trop qu'elle n'avait plus aucune confiance envers les hommes et encore moins envers les milliardaires coureur de jupons.

Oh pas du tout Monsieur Queen. Croyez moi, si je pouvais être ailleurs, j'y serai.

Répondit-elle avant d'attraper in-extremis un petit four sur le plateau d'un serveur qui passait par là.

Tenez, hier je parlais avec Superman, ça c'était du scoop!

La veille, Vicki avait en effet tout manigancé pour provoquer sa première rencontre avec l'homme de fer. En mise à pied d'une semaine, elle avait profité de tout ce temps libre pour se rendre à Métropolis. Elle n'avait alors pas hésité à monter sur l'une des corniches du dernier étage de son hôtel pour attirer l'attention de Superman. Il s'agissait là du seul moyen en sa possession pour entrer en contact avec lui. Après tout, le super héro n'avait ni téléphone, ni mail, ni carte de visite... Bref, le piège avait fonctionné à merveille, il fallait dire que Vicki avait tout prévu en prévenant les médias de la ville de sa fausse tentative de suicide. Superman n'avait pas pu passer à côté. L'homme de fer était donc bien venu à son secours, pour la plus grande joie de Vicki qui avait été extrêmement impressionnée de le rencontrer. Elle avait d'ailleurs eu le droit à une interview exclusive qu'elle ne tarderait pas de publier au plus vite. Elle devait encore un peu travailler dessus avant que tout ne soit parfait. Vous comprendrez ainsi mieux pourquoi elle aurait vraiment préféré être ailleurs.

Et aujourd'hui, je parle avec vous... La vie ne nous réserve pas toujours que de bonnes surprises.


Vale n'avait pas pu s'en empêcher, il avait fallu qu'elle envoie une pique à Oliver qui était pourtant, jusque là, plus que charmant avec elle. Mais que voulez vous, Vale ne connaissait pas le nouvel Oliver, elle n'avait que des souvenirs peu glorieux à son sujet. D'ailleurs, l'une des amies de la journaliste avait été une des nombreuses conquêtes d'Oliver Queen, avant le naufrage, et elle ne s'était pas privée pour détailler à son amie Vicki le comportement de goujat égocentrique de Queen. Vale avait donc une très mauvaise image d'Oliver. Un avis qu'elle n'avait pas hésité, à l'époque, à étaler dans une colonne de la Gotham Gazette. Elle n'y avait pas été de main morte avec Queen mais elle croyait bien faire. Mais si Vicki Vale venait de lancer cette pique à Oliver Queen, ce n'était pas aussi innocent et spontané qu'il y paraissait. La journaliste avait hâte de voir la réaction du milliardaire, quel comportement allait-il adopter aujourd'hui? Elle était vraiment impatiente de le savoir.
©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas




You have failed this city! (oliver)


Oliver Queen
Oliver Queen

Messages : 288
Âge : 31 ans
Pseudo : Green Arrow
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Green-arrow
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Ancien PDG de Queen Consolidated
Dollars : 307



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Aucun pouvoir/Arc + différentes types de flèches/ Excellent combattant, grand acrobate, redoutable archer, excellent escrimeur










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 20:12













Ne m'attendant pas du tout à la voir ici, j'étais assez surpris, j'irai pas jusqu'à dire agréablement surpris étant donné que la dernière fois que nous nous sommes vus ça n'a pas été fort. Elle, elle cherchait absolument à savoir ce qui s'était passé pendant les cinq ans sur l’île, malheureusement pour elle, elle avait visée la mauvaise personne en pensant en savoir plus. Même encore à ce jour personne ne connaissait entièrement ce qui s'était passé, il faudrait toute une année pour savoir et comprendre. J’espérai sincèrement qu'elle n'était pas ici pour m'harceler avec ses questions, si je pouvais éviter je serai pas contre. Et tout comme moi, elle avoua qu'elle aurait bien voulu être ailleurs si elle le pouvait.

" Bienvenue au club."

Encore une fois, tout comme moi elle devait probablement avoir une raison plus que suffisante pour se trouver ici. Enfin, ça relevait du personnelle, donc je n'avais aucun droit à en savoir plus, ni l'envie à vrai dire. Gardant malgré tout un air se voulant sympathique et calme, je faillis l'ouvrir et dire quelque chose pouvant me trahir au moment où elle évoqué la surnom de Superman, l'homme que j'ai également rencontré à Métropolis lorsque j'ai poursuivi Steve, un gros escroc de Starling City. Elle avait donc réussie à le rencontrer, ça c'était un scoop c'est clair. Comment avait-elle fait ? La persuasion ? Elle avait plus de ressources qu'elle laissait entrevoir visiblement.

" Je sens que j'ai pas vraiment marqué des points avec la presse à cause de mon passé."

Alors pour elle, ce n'était pas une bonne surprise de me voir ici ? En tant normal j'aurai pu le prendre mal intérieurement, mais en réalité je comprenais assez. Mon passé de gosse de riche égocentrique, coureur de jupon et rebelle n'a pas vraiment redorer le nom Queen. Le fils indigne comme on aimait me surnommer à l'époque. Ça me touchait, mais avec le temps j'ai réussi à passer au-dessus, j'ai changé. Je laissa un léger rictus légèrement gêné s'échapper au passage.

" Je sais que vous me portez pas dans votre cœur si on peut dire ça comme ça, mais je ne suis pas...ou plus l'homme que j'étais avec le naufrage."

Et si je peux me racheter d'une quelconque façon pour redorer mon nom je le ferai sans hésiter bien entendu. Se mettre à dos des journalistes serait assez fâcheux pour moi, pour mes proches, pour mon nom. Accepterait-elle une quelconque excuse afin de me racheter ? Elle ne me devait rien, je ne lui devais rien, mais c'était la moindre des choses pour partir ou repartir sur des bonnes bases. Au passage je pris deux coupes de champagnes provenant d'un plateau non loin. J'en tendis un à la journaliste en guise de politesse.

" Etes-vous déjà venu à Starling City ?"

Cette question n'était pas anodine.




_________________

Revenir en haut Aller en bas




Vicki


Vicki Vale
Vicki Vale

Messages : 172
Âge : 35 ans
Pseudo : La Voix de Gotham
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} 581568tumblrn3kfn8zuRu1qfdpcbo7250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Journaliste
Dollars : 9



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Citoyens
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeDim 30 Aoû - 23:58

Oliver Queen & Vicki Vale ♦ i don't know you.
Finalement, cette soirée commençait à devenir intéressante. A défaut d'avoir un scoop exclusif ou de s'entretenir avec Bruce Wayne pour le cuisiner un peu, Vicki avait peut être tout de même trouvé un sujet.

Tout dépendrait de la suite de la conversation. Soit elle signerait et persisterait à dire qu'Oliver Queen était un petit con arrogant soit elle ferait son méaculpa en lavant le nom de ce dernier. Car si Vicki Vale était capable d'être très cassante dans ses articles, elle était également capable de revenir sur ses dires si la vérité l'y poussait. A l'époque, Queen était vraiment le playboy milliardaire inconscient et égoïste qu'elle avait décrit mais si aujourd'hui il avait réellement changé, Vale mettrait un point d'honneur à le faire savoir. Elle était comme ça, seule la vérité comptait à ses yeux et pour être honnête, cela lui ferait le plus grand bien d'écrire enfin un article sur quelqu'un de bien. C'était tellement rare de nos jours. Vicki avait plus l'habitude de dévoiler les visages crapuleux de gens à priori bien sous tout rapport dernièrement. La corruption était partout à Gotham et cela la désolait vraiment. Alors si elle pouvait écrire sur un homme qui avait connu un changement positif, elle en serait vraiment plus que ravie. Mais pour le moment, elle était encore dubitative mais Queen avait su susciter son intérêt. Elle avait envie d'en découvrir un peu plus, de découvrir si les rumeurs concernant le changement d'Oliver étaient fondées.

La réponse du milliardaire avait réellement piqué la curiosité de Vale. Il remettait lui même l'histoire du naufrage sur le tapis. Vicki avait renoncé depuis bien longtemps à obtenir quelque chose de lui à ce sujet mais l'entendre en reparler lui redonner cette envie de savoir ce qu'il s'était réellement passé durant ces cinq longues années. Bien sûr, si elle ne le portait pas dans son coeur, il devait probablement en être de même du côté du jeune homme. Vicki comprendrait tout à fait qu'il puisse ressentir une certaine animosité envers elle. Après tout, elle n'avait pas hésité à dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas à l'époque. De ce fait, elle se doutait bien qu'il ne lui dirait rien spontanément, Vale devrait donc s'armer de patience même si elle n'avait pas du tout espoir d'apprendre la vérité un jour.

Désolée, je ne voulais pas être si désagréable mais il est vrai que vous ne m'avez pas laissé un bon souvenir Monsieur Queen.

Répondit Vicki, histoire de calmer un peu le jeu. Elle ne voulait pas non plus le faire fuir et elle devait avouer qu'elle avait apprécié la réaction d'Oliver. Il ne s'était pas emporté comme il aurait pu le faire par le passé. Il était resté calme et gentleman. Un très bon point pour lui. Quelques mots avaient suffi à Vale pour comprendre qu'il avait effectivement mûri mais cela ne prouvait encore rien. C'est alors que le milliardaire lui tendit une coupe de champagne. Aïe! Vicki avait horreur de ça mais le jeune homme ne pouvait pas le savoir.

Vous voulez que je tue toutes les plantes vertes de la salle?

Demanda t-elle dans un murmure amusé, faisant comprendre à Queen qu'elle avait vidé sa précédente coupe dans une plante verte. Pourquoi donc avoir gâché une coupe de champagne? Et bien c'est un fait, dans ce genre de soirée, les gens se confient plus facilement lorsqu'ils partagent un verre. Le champagne étant l'alcool phare de la réception, Vicki s'était pavanée avec une coupe histoire de se fondre dans la masse. C'est Poison Ivy qui lui en voudrait d'avoir nourri ses enfants avec toutes ces bulles... Vicki refusa donc poliment la coupe d'Oliver, espérant qu'il ne verrait pas là un rejet de sa part car Vale était plus que jamais disposée à converser avec lui. Queen changea alors subitement de sujet, demandant à Vicki si elle était déjà venue à Starling City. Étrange comme question... Ou alors il s'ennuyait vraiment avec elle et essayait de combler la conversation. Dans tous les cas, il s'agissait d'une perche que Vale se devait de saisir.

Plusieurs fois oui. C'est d'ailleurs là bas que je vous avais interviewé. Mais vous n'aviez pas été très coopératif, avouez que ça n'aide pas à rendre les rapports avec la presse plus chaleureux. Si vous voulez marquer des points Monsieur Queen, il faut vous confier un peu plus. C'est malheureusement le revers de la médaille.

©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas




You have failed this city! (oliver)


Oliver Queen
Oliver Queen

Messages : 288
Âge : 31 ans
Pseudo : Green Arrow
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Green-arrow
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Ancien PDG de Queen Consolidated
Dollars : 307



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Aucun pouvoir/Arc + différentes types de flèches/ Excellent combattant, grand acrobate, redoutable archer, excellent escrimeur










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeLun 31 Aoû - 15:05













Moi et la presse mondiale, on n'a jamais été vraiment amis, si je peux me le permettre, on n'étaient considérés comme des ennemis. Ils essayaient d'avoir un discours de ma part en s'acharnant sur un sujet qui n'était pas glorieux, j'avais beau de refuser, ça continuait, encore et encore. Il y avait de quoi s'emporter. La seule chose que je pouvais me reprocher, c'est d'avoir eu un comportement assez déplacé à leur égard. Le fait que je refuse de donner une interview était tout à fait en mon droit. Alors oui, que ça soit les journalistes de Gotham ou de Starling City, ils étaient tous logés à la même enseigne. Et la remarque de mademoiselle Vale en disait long là-dessus. Que pouvais-je répondre à ça ? Il était difficile pour moi de réagir autrement qu'avec une once de gêne. Cela pourrait me passer au-dessus, mais elle faisait son boulot et ce n'était pas un job facile, ils risquaient leur vie en plus de ça. Un léger sourire se voulant gêner prit forme sur mes lèvres.

" J'en doute pas, ce n'est d'ailleurs pas un bon souvenir pour moi non plus...mais on ne peut changer le passé."

Ce qui a été fait, a été fait, impossible de revenir en arrière et ce malgré le recul que j'ai pris, me rendant ainsi compte des nombreuses erreurs que j'ai pu commettre, me mettant parfois dos au mur face à certaines personnes. Pour me racheter envers certains, il me fallait franchir certaines limites que je n'aurai jamais pris la peine de franchir autrefois. Un homme reconnaissant ses erreurs se trouve dans une bonne voie et redevenir comme celui que j'étais avant n'était pas envisageable...et impossible. L'ancien Oliver a été tué lors du naufrage, il ne reviendra plus. Au passage, afin de faire passer cette petite gêne, je pris une coupe de champagne sur le plateau du serveur au passage pour le tendre à la jeune journaliste. Un geste amical même si ce mot était encore loin de la signification officielle. Une mauvaise idée. Gardant la coupe en main, je la déposa sur une table à proximité.

" Évitons."

Et vous voulez le secret pour ne pas arranger un peu plus les choses ? Oublier de la venue d'une journaliste dans sa ville, surtout quand elle était venue pour une interview. C'était quoi, le second oublie en même pas une soirée ? Et ce n'était que le début. Je commençai à avancer un peu plus pour atteindre le record d'oublier en un minimum de temps. Je vais pas mentir en disant que le fait qu'elle soit venue m'a marqué. Non, en réalité c'est son physique qui m'a donné un nom sur son visage. Une jeune femme attirante qui doit pas en laisser énormément de marbre, je ne pouvais que m'en souvenir. Mais s'abstenir de lui dire le pourquoi du comment je me suis souvenu d'elle était le meilleur choix sur le moment, pas besoin d’aggraver la situation. Une situation qui pouvait prendre une tournure moins...sereine. Elle remettait ça sur le tapis, la recherche d'un probable scoop et celui-ci concernait mon naufrage, les cinq ans loin de Starling City.

Elle ne perdait définitivement pas le nord et là, malgré tout j'avais un ultimatum face à moi. Souriant nerveusement, je garde un sourire au coin tout de même, laissant mon regard se poser autour de moi.

" Je doute que ça soit une bonne idée."

Elle voulait la vérité ? Ce n'était pas une bonne chose, comment le verrait-elle après ça ? Le jugerait-elle à nouveau ? La vérité est parfois tellement improbable que ça parait comme un mensonge....voilà l'idée. Je me pencha légèrement pour venir lui murmurer à l'oreille afin de ne pas attirer la curiosité des autres.

" Choisissez un endroit au calme et je répondrai à vos questions."

J'étais prêt à parier qu'elle ne s'attendait pas une seule seconde à ce que je coopère....






_________________

Revenir en haut Aller en bas




Vicki


Vicki Vale
Vicki Vale

Messages : 172
Âge : 35 ans
Pseudo : La Voix de Gotham
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} 581568tumblrn3kfn8zuRu1qfdpcbo7250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Journaliste
Dollars : 9



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Citoyens
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeJeu 3 Sep - 15:19

Oliver Queen & Vicki Vale ♦ i don't know you.
Ce que Vicki disait était on ne peut plus vrai, être riche, célèbre ou les deux comportait quelques inconvénients. Sortir du lot attirait inévitablement tous les regards mais aussi tous les curieux. Il fallait donc savoir

jongler avec les médias pour que la vérité l'emporte. Être trop mystérieux comportait des risques comme celui de voir des journalistes peu scrupuleux raconter des bobards sur soi. Car s'il n'y a pas de matière à vendre, ils en créeront. Vicki ne faisait pas parti de ce genre de journalistes. Elle n'écrivait jamais quelque chose dont elle n'avait pas la certitude. Pas de preuves, pas d'articles. Et si la belle donnait ce conseil à Queen ce n'était pas seulement pour le pousser à se confier un peu à elle mais c'était également en connaissance de cause. Vicki n'était pas vraiment une célébrité mais elle avait une certaine notoriété qui poussait certains de ses confrères à enquêter sur elle. Ainsi, elle voyait régulièrement des éléments de sa vie étalés aux yeux du public. La mort de sa mère, celle de son père, ses liaisons, ses faux pas... rien n'échappait aux autres journalistes. Certains étaient bien veillant à son égard, par solidarité ou par admiration. D'autres l'étaient beaucoup moins. Ainsi, Vale avait pu lire qu'elle soutenait le Chevalier Noir uniquement parce qu'elle avait une liaison avec lui. Faux. Elle avait également pu lire qu'elle avait délibérément aider Poison Ivy à s'enfuir d'Arkham pour être sous les feux des projecteurs. Faux. Ou encore qu'elle était impliquée dans certains crimes afin d'être sûre d'en avoir l'exclusivité. Faux. Oui... être célèbre avait des inconvénients, elle en savait quelque chose.

Comme elle s'en était doutée, Queen lui répondit que son conseil sonnait comme une mauvais idée. Vicki s'attendait donc à ce qu'il coupe court à la conversation avant de disparaitre comme le faisait souvent son homologue de Gotham, Bruce Wayne, mais la réaction d'Oliver prit complètement la journaliste au dépourvu. Lorsque Queen se pencha vers elle, Vicki eut d'abord un petit mouvement de recul, les sourcils froncés, se demandant ce qu'il pouvait bien vouloir faire. Mais lorsqu'elle comprit qu'il s'apprêtait à lui murmurer quelque chose à l'oreille, elle le laissa faire, l'écoutant avec la plus grande des attentions. Il lui demandait de choisir un lieu plus calme afin qu'il réponde à ses questions. Vicki Vale avait rarement été aussi surprise. Oliver Queen, le mystérieux, l'énigmatique, acceptait enfin de répondre à ses questions! Il fallait absolument qu'elle marque le calendrier d'une pierre blanche. Jamais elle n'aurait cru y parvenir un jour tant il semblait déterminé à garder sa vie secrète. Si Vicki Vale était plus qu'heureuse d'obtenir enfin un entretien exclusif avec Oliver Queen, elle était également perplexe. Pourquoi avait-il changé d'avis? Avait-il une idée dernière la tête pour céder aussi facilement? Le doute s'empara de Vale mais pas assez pour qu'elle laisse échapper une telle opportunité. Elle lança un regard à la fois surpris et suspicieux à Oliver puis, d'un geste rapide, elle sortit un dictaphone de son sac et l'enclencha.

Champagne, petits fours, musique ennuyeuse, tout le gratin de Gotham et d'ailleurs, bla... bla... bla...


Enregistra t-elle avant d'éteindre son dictaphone.

Voilà, article bouclé.


Dit-elle à Oliver tout en rangeant son dictaphone.

Chez moi? On ne trouvera pas plus calme.

Ajouta t-elle. Vicki n'avait pas choisi son propre loft pour rien, elle savait qu'un lieu aussi intime était propice aux confidences. En se sentant dans un endroit chaleureux et humanisé, les gens avaient plus tendance à vouloir se livrer. Ils avaient ainsi plus l'impression de discuter avec une vieille connaissance qu'avec une journaliste. Et bien, si on avait dit à Vicki Vale qu'un jour elle inviterait Oliver Queen à venir chez elle, elle ne l'aurait jamais cru. Comme quoi! Tout peut évoluer.
©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas




You have failed this city! (oliver)


Oliver Queen
Oliver Queen

Messages : 288
Âge : 31 ans
Pseudo : Green Arrow
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Green-arrow
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Ancien PDG de Queen Consolidated
Dollars : 307



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Aucun pouvoir/Arc + différentes types de flèches/ Excellent combattant, grand acrobate, redoutable archer, excellent escrimeur










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeJeu 3 Sep - 21:32













La presse n'avait aucune limite quand il s'agissait d'un scoop ou d'un article pouvant faire la une d'un journal. C'était leur réputation qui était en jeu, leur job, leur intégrité dans le journal en question. Malheureusement pour moi, j'étais sujet de leurs attentions à cause de mon nom, de mon passé, et je le serai éternellement si on n'en suit la logique. Alors oui, parfois ça commençait à me taper sur le système, mais que pouvais-je faire par rapport à ça ? Abandonner le bras de fer et répondre à leurs questions ? Ou continuer à masquer le tout derrière une ignorance et des mensonges à foison ? Je vais être sincère, j'ai souvent failli abandonner le bras de fer avec les journalistes, mais il y avait cette crainte de voir mes proches en danger à cause de certaines révélations, d'où le fait que j'ai jamais pu franchir ce cap. Mais cette fois, en plus de vouloir franchir le cap une bonne fois pour toute, je comptai surtout sur le fait que cette histoire à en dormir debout n'allait pas alerter Vicki si elle venait à penser que c'était tellement improbable pour être possible. Mais elle n'était pas bête, elle arriverait tôt ou tard à connaitre la vérité. Néanmoins, mettre une journaliste de sa trempe au courant pourrait devenir un avantage pour moi, elle pourrait grandement me servir pour repousser la presse cherchant encore désespérément à connaitre la vérité. Chaque chose en son temps.

Son attitude lorsque je m'approche d'elle et surtout lorsque je lui avoua que je répondrai à ses questions me fit sourire intérieurement...elle ne s'y attendait aucunement, loin de là. Et ce n'était qu'un début, j'osai même pas imaginer la tête qu'elle fera au fil du temps. La laissant parler à son dictaphone, lorsqu'elle me proposa d'aller chez elle pour parler, j'acquiesça d'un léger signe de la tête.

" Je vous suis."

Lui annonçai-je en m'écartant légèrement du chemin pour lui laisser de l'espace afin qu'elle puisse passer devant. On ira pas dire que j'étais pas gentleman au fond de moi et ce même si je le montrai rarement...étant donné que j'avais rarement l'occasion de le prouver. Je la suivis donc jusqu'à chez elle, sans broncher, réfléchissant simplement à la façon que j'aborderai ses questions. Elle allait en lâcher en rafale, il me fallait me préparer. On va pas se mentir une nouvelle fois, la future discussion entre nous me mettait déjà un petit coup de pression, une petite sueur coulant le long de mon dos me rappela vivement que ces prochaines minutes seraient assez longues.

C'est après quelques minutes que nous arrivions à destination, pour ma part je laissa toujours Vicki diriger la marche, me guidant. Au final, mon regard se posa sur la décoration de l'intérieur de chez Miss Vale avant de me voir finir dans ce qui semblait être le salon. Et dire qu'entrer chez une inconnue ne me dérangeait pas plus que ça, j'étais à l'aise avec ce coté-ci de la soirée..mais la seconde partie était moins vivifiante et ce malgré que je faisais en sorte de laisser penser le contraire extérieurement en restant calme, en gardant un air serein.




_________________

Revenir en haut Aller en bas




Vicki


Vicki Vale
Vicki Vale

Messages : 172
Âge : 35 ans
Pseudo : La Voix de Gotham
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} 581568tumblrn3kfn8zuRu1qfdpcbo7250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Journaliste
Dollars : 9



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Citoyens
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeDim 6 Sep - 10:52

Oliver Queen & Vicki Vale ♦ i don't know you.
Vicki devait avouer qu'elle ne s'était absolument pas attendue à une réponse positive de la part d'Oliver. Elle pensait qu'il s'était joué d'elle et qu'il déclinerait tout simplement l'invitation à se rendre chez elle pour une interview. La surprise la gagna donc de nouveau lorsqu'il annonça qu'il la suivait. L'excitation était à son comble pour la journaliste. Oliver Queen semblait réellement décidé à enfin répondre à ses questions. L'homme se décala pour laisser passer la belle. Vale hésita un instant, craignant qu'il ne disparaisse dès qu'elle aurait le dos tourné. Puis finalement, elle se lança, jetant régulièrement un coup d'oeil derrière elle pour s'assurer qu'il la suivait bien. En quittant la réception, Vicki aperçut un confrère du Gotham Inquisitor qui ne les lâchait pas du regard. Elle imaginait déjà l'article qu'il allait pondre pour le lendemain... "Oliver Queen et Vicki Vale disparaissent ensemble dans la nuit". Vale avait horreur de ce genre de rumeurs à son égard mais cette fois-ci, elle s'en fichait royalement. Elle était à deux doigts d'obtenir l'un des scoop de l'année, tout le reste n'avait plus aucune importance. Et puis il y avait pire comme supposé amant qu'Oliver Queen, il fallait l'avouer. Même si Vicki doutait encore qu'il ait réellement changé, elle devait admettre qu'il était plus que séduisant.

Vicki monta dans sa voiture, suivi de près par Queen qui était dans la sienne. Elle le mena donc jusqu'à son immeuble et tous deux se garèrent dans le parking souterrain. Si la voiture de la journaliste ne risquait pas d'attirer les convoitises, celle de Queen, bien plus luxueuse, aurait assurément disparue dans la demie heure. Les deux acolytes d'un soir passèrent ensuite dans le hall de l'immeuble pour rejoindre l'ascenseur. Vicki salua le gardien qu'elle connaissait et appréciait depuis des années. Comme à son habitude lorsque mademoiselle Vale montait avec un bel inconnu, il lui fit un petit sourire plein de sous entendus. Mais cette fois-ci, Vicki ne lui fit pas son petit clin d'oeil habituel. Queen n'était pas une conquête qu'elle ramenait pour passer une nuit de folies. Quelque chose de bien plus excitant l'attendait, la vérité. Ensemble, Queen et Vale empruntèrent donc l'ascenseur et se dirigèrent vers le loft de la jeune femme. Une fois à l'intérieur, Vicki laissa son invité entrer tandis qu'elle refermait le verrou de la porte.

Mettez vous à l'aise monsieur Queen, je reviens tout de suite.


Vicki conduisit Oliver jusqu'au salon et le laissa patienter un instant, le temps qu'elle aille se changer. Le salon de mademoiselle Vale était tout ce qu'il y avait de plus banal. Un canapé d'angle, un écran plasma, une table basse, une petite bibliothèque et un bar. Il y avait également une double porte fenêtres qui menait sur un petit balcon. Vicki adorait s'y rendre, la vue était sublime et l'endroit était propice à ses réflexions les plus intimes. Elle avait passé un nombre d'heures incalculable à se creuser les méninges sur ce balcon. Toujours dans le salon, Oliver pouvait voir quelques cadres photo posés ici et là. Ainsi, l'échange était mutuel. Queen acceptait de se livrer et Vicki acceptait de le faire entrer dans son intimité. Elle espérait que cela le mettrait un peu plus en confiance, le poussant à faire un maximum de confidences. Sur le meuble télé trônait une photo des parents de Vicki. Sa mère était morte en la mettant au monde, son père avait succombé à un anévrisme cérébral lorsqu'elle avait vingt ans. Sur l'une des étagères de la bibliothèque se trouvait une photo de Vicki et Barbara Gordon. Vale considérait la fille du commissaire Gordon comme sa propre soeur. Les deux jeunes femmes avaient de nombreux points communs et avec le temps, elles étaient devenues très amies et très complices. Si seulement Vale savait que derrière le masque de Batgirl se cachait Barbara... Les autres photos dans la pièce représentaient toutes la même chose, Vicki et son père. Eddy Vale avait élevé seul sa fille et cette dernière l'avait toujours considéré comme son modèle, son héro. C'était d'ailleurs grâce à lui qu'elle avait décidé de suivre la voie de l'intégrité et de la justice. Sa mort avait été extrêmement douloureuse pour Vicki et encore aujourd'hui, elle en souffrait beaucoup.

Laissant donc monsieur Queen au salon, Vicki se dirigea vers sa chambre. Elle n'était pas du tout à l'aise dans cette robe de soirée et n'avait qu'une hâte, la retirer. Ce n'était peut être pas très poli de laisser ainsi son invité mais elle espérait bien qu'Oliver comprendrait. Quelques minutes plus tard, Vicki avait enfilé une nouvelle tenue plus décontractée. Petit top, jean, cheveux détachés et les pieds nus, elle était fin prête à passer aux choses sérieuses. Lorsqu'elle revint au salon, Vicki posa une bouteille de vin rouge et deux verres sur la table basse. Sa stratégie n'était pas de saouler Oliver mais de le mettre le plus à l'aise possible afin qu'il ait l'impression de discuter avec une amie.

Vous aimez le vin j'espère?

Demanda t-elle en esquissant un large sourire. Vicki ne voulait pas l'accabler de questions en rafales. Cela ne ferait que le mettre mal à l'aise et c'était bien la dernière chose qu'elle voulait. Elle ne voulait pas que Queen se sente oppressé ou bousculé par toutes ses interrogations. Elle irait tout en douceur, elle devait tâter le terrain avant de foncer.
©clever love.


_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas




You have failed this city! (oliver)


Oliver Queen
Oliver Queen

Messages : 288
Âge : 31 ans
Pseudo : Green Arrow
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Green-arrow
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Ancien PDG de Queen Consolidated
Dollars : 307



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Aucun pouvoir/Arc + différentes types de flèches/ Excellent combattant, grand acrobate, redoutable archer, excellent escrimeur










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeDim 6 Sep - 17:57













Afin de continuer dans cette élan de franchise, je dois admettre qu'aller chez une femme, qui plus est une inconnue en quelque sorte me rappelais de nombreux souvenirs. Combien de femmes ont eut l'occasion de me voir débarquer chez elle pour une nuit de folie ? Si cette soirée était significative d'une toute autre tournure, je ne regrettai pas vraiment ce changement. Non pas qu'elle n'était pas attirante, loin de là étant donné que j'ai un petit faible pour les blondes, mais le fait de parler, peut-être que ça pourrait m'aider en quelque sorte. Oh, bien entendu ce n'est pas la meilleure personne à qui je devrais révéler certaines choses, j'aurai très bien pu en parler à Diggle, Félicity, Laurel...mais à quelque part, je ne pouvais pas, pour les protéger. Révéler de telles choses serait mettre la vie de la personne en face en danger et il était hors de question que je perde un membre de ma famille, un proche à qui je tiens autant. Vicki, je ne la connaissais que de vue, on n'a jamais réellement parler ensemble, du coup sa présence n'était pas indispensable en comparaison à ceux de Starling City. Ne vous méprenez pas, je ne souhaite pas qu'elle meurt à cause de moi, de mon secret, mais elle avait ce petit quelque chose qui pourrait tôt ou tard faire pencher la balance. Et puis elle fait partie de la branche du journalisme, ça peut énormément servir pour diverses occasions.

M'installant donc confortablement suite à l'invitation de Miss Vale, j'opta sans plus atteindre pour le canapé formant l'angle, laissant ensuite mon regard observer la décoration du salon. Elle avait l'air asse maniaque pour une journaliste, je m’attendais à voir tout un tas de paperasses traîner un peu partout, mais non...grosse surprise. La double baie vitrée un peu plus loin attira mon attention. Je me leva pour m'y diriger, admirant le paysage derrière la vitre. Gotham, autant elle paraissait glauque et sombre, autant elle avait un petit coté calme et relaxant. Bon, c'est pas les premiers mots qui viennent à l'esprit en prononçant Gotham, mais c'est un trompe l’œil, croyez-moi.

Vicki revint me voir après s’être changée à première vue, optant pour sa part, pour une tenue plus décontractée. Sourire au coin, je répondis à sa question par un petit geste de la main comme quoi je n'étais pas contre un verre de vin. Puis, je revins m'asseoir à ma place initiale, prenant la coupe en main pour la siroter doucement afin de ne pas en renverser, j'étais assez adroit, elle n'avait aucune inquiétude à se faire.

" Merci."

Lui dis-en levant légèrement ma coupe avant d'en boire une gorgée. Que les choses sérieuse commencent. Valait mieux que je m'hydrate un peu avant de répondre à ses questions. Déposant la coupe, je repris la parole tout en la regardant droit dans les yeux, calmement.

" J'aimerai juste vous prévenir, lorsque vous saurez ce qui s'est passé, lorsque vous connaîtrez la vérité...vous me verrez autrement et vous n'imaginez même pas à quel point."

Lui mettre la pression ? Non. La mettre en garde par contre oui.



_________________

Revenir en haut Aller en bas




Vicki


Vicki Vale
Vicki Vale

Messages : 172
Âge : 35 ans
Pseudo : La Voix de Gotham
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} 581568tumblrn3kfn8zuRu1qfdpcbo7250
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Journaliste
Dollars : 9



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Citoyens
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeDim 6 Sep - 21:44

Oliver Queen & Vicki Vale ♦ i don't know you.
Vicki n'arrivait toujours pas à y croire, Oliver Queen était là dans son salon, dans son intimité et ils s'apprêtaient à partager un verre de vin comme de vieux amis. Elle avait l'impression d'être dans la quatrième dimension mais cette sensation était, à vrai dire, des plus agréables. La jeune femme prit très vite place auprès d'Oliver, levant elle aussi son verre avant de déguster ce nectar qu'elle appréciait tout particulièrement. Autant elle avait horreur du champagne, autant elle adorait un bon verre de vin. Et alors que tout semblait se dérouler à merveille, Vicki ne put s'empêcher de repenser au dernier homme qui avait partagé un verre de vin avec elle, précisément dans ce canapé. Il s'agissait de son fiancé, Elijah. Le seul et unique homme qu'elle ait jamais aimé. Le seul homme à qui elle avait ouvert son coeur. S'il avait réellement été ce qu'il avait prétendu être, cela ferait déjà six ans qu'ils seraient mariés mais voilà, il avait menti. Il avait trahi Vicki et malgré tous les arguments qu'il avait pu brandir, elle n'avait pas accepté de lui pardonner et elle ne lui pardonnerait jamais. Par sa faute, la journaliste avait décidé de renoncer à l'amour, ne s'autorisant plus à ressentir le moindre sentiment pour un homme. Et lorsqu'elle sentait qu'elle pourrait faillir à sa promesse, elle s'éloignait immédiatement. Voilà pourquoi depuis des années, Vicki Vale ne connait que des relations sans lendemain. Elle a eu le coeur brisé une fois et s'est juré de ne plus jamais revivre ça.

Pour comprendre une décision aussi radicale, il faut connaître le pourquoi du comment. Entre Vicki et Elijah, tout avait commencé comme une relation ordinaire. Il était flic, elle était journaliste, ils se croisaient souvent au cours de leurs affaire respectives et une chose en amenant une autre, ils étaient tombés fou amoureux l'un de l'autre. La première fois pour Vicki qu'elle ressentait cela. Elle avait bien eu quelques relations avant lui mais jamais un amour aussi fort. Elijah était un bon flic, honnête et intègre, du moins c'était ce qu'elle pensait. Ensemble, ils avaient partagé énormément de choses, les bons comme les mauvais moments. Vicki, pourtant secrète, lui avait tout révélé de sa vie. Elle lui parlait même de ses affaires, de ses craintes, de ses doutes... Elle avait confiance en lui. Mais un jour, elle découvrit que l'homme qu'elle aimait n'était pas celui qu'elle croyait. Au lieu d'être le flic intègre qu'elle respectait et admirait, il s'avéra être un flic corrompu jusqu'à la moelle, payée par une puissante famille de Gotham pour fricoter avec elle. Il était ainsi censé rentrer dans l'intimité de la plus redoutable des journalistes pour épier chacun de ses faits et gestes. Dès que Vicki était sur une piste, il prévenait son autre boss qui avait le temps de se retourner pour échapper aux griffes de la Voix de Gotham. Pire, Elijah couvrait les crimes de cette famille et cela ne l'empêchait pas de dormir sur ses deux oreilles, blotti dans les bras de Vicki.

Mais tout cela prit fin lorsque Vale comprit la supercherie après que l'un de ses indics se soit fait assassiné. Elle n'en avait parlé qu'à Elijah, cela ne pouvait donc venir que de lui. Dans l'espoir de découvrir qu'elle faisait fausse route et que l'homme qu'elle aimait n'était pas le monstre qu'elle imaginait, elle mena son enquête sur lui. Ce fut alors la descente aux enfers. Elle était bien loin du compte au sujet d'Elijah. L'amour rend aveugle dit-on... Vicki en fit l'amer constat. Elle s'était laissée bernée comme une débutante et s'en voulait terriblement. Bien évidemment, la journaliste prit la décision de rompre ses fiançailles et n'hésita pas à envoyer son bien aimé en prison pour plusieurs années. Le coeur brisé, la haine au fond des tripes et la honte pesant sur tout son être, Vicki eut du mal à remonter la pente. Mais une fois qu'elle réussit à sortir la tête de l'eau, elle se fabriqua une carapace et fit une croix sur l'amour. Elle n'arrivait plus à faire confiance aux hommes, elle n'en avait plus l'envie. Peut être était-ce d'ailleurs à cause de cela qu'elle se montrait si cassante envers eux...? Elle même ne saurait pas répondre à cette question. Oliver ne s'était très certainement rendu compte de rien mais un simple verre de vin avait suffi à replonger Vicki dans cette vieille histoire. Mais ce n'était pas le moment de s'apitoyer sur son sort et encore moins de se replonger dans le passé. Elle était en présence d'Oliver Queen, enfin prêt à se confier à elle. Cela était bien plus que suffisant pour lui remonter le moral.

Vicki avait voulu la jouer en douceur, prenant son temps, laissant Queen respirait et se mettre à l'aise mais étrangement, le milliardaire semblait très pressé de se livrer. Comme s'il avait un fardeau dont il voulait se délester. Cela ne faisait bien sûr qu'attiser un peu plus la curiosité de Vale. La dernière phrase d'Oliver sonnait comme un avertissement mais il en fallait bien plus pour arrêter Vicki Vale, elle était bien déterminée à découvrir cette vérité.

J'aime les surprises Monsieur Queen. Dites moi tout. Que s'est-il passé durant ces cinq années d'absence?


L'impatience et l'excitation pouvaient s'entendre dans la voix de Vicki, elle était littéralement suspendue aux lèvres d'Oliver Queen.

©clever love.

_________________


© SIGNATURE BY SOLOSAND
Revenir en haut Aller en bas




You have failed this city! (oliver)


Oliver Queen
Oliver Queen

Messages : 288
Âge : 31 ans
Pseudo : Green Arrow
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Green-arrow
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Ancien PDG de Queen Consolidated
Dollars : 307



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés: Aucun pouvoir/Arc + différentes types de flèches/ Excellent combattant, grand acrobate, redoutable archer, excellent escrimeur










Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitimeDim 6 Sep - 22:35













L'interrogatoire allait enfin commencer et ce pour le plus grand plaisir de Miss Vale. Personnellement, je m'en serai bien abstenu, mais ça faisait partie du plan, aussi difficile que cela puisse paraître, j'avais besoin d'une journaliste compétente, j'avais besoin de Vicki Vale. J'aurai très bien pu choisir Iris West, mais malgré qu'elle était proche de Barry, elle avait quelque chose en moins, celle d'une expérience passé avec moi. Je parlai bien sur pas d'une expérience d'un soir, je n'en avais pas eu avec Vicki, je parlai bien du fait qu'elle avait déjà eut à faire à moi pour une interview et elle avait pu voir comment j'étais avant. Du coup, lui prouver que j'avais changé avec mon histoire pourrait probablement la toucher et lui faire entendre raison sur le fait que je n'étais plus le même homme. La presse se donne souvent à cœur joie quand il s'agit de me descendre, de me rabaisser suite à mon passé, à mon nom qui a été salit à plusieurs reprises, avoir une journaliste aussi compétente que Vicki était une bonne chose et dans mon cas, elle en était presque indispensable pour ce qui se préparait.

Pendant un instant je me perdis dans mes pensées alors que la jeune femme avoua qu'elle aimait les surprises. Si elle savait quelles genres de surprises elle allait connaitre, elle ne dirait surement pas ça. Remontant bien mon regard vers elle, je lui balança du tac-o-tac avec un ton dénoué de toutes émotions pouvant trahir mon mal-aise. Malgré tout ce temps, malgré que j'ai enfin réussi à faire mon deuil, je ne pourrais jamais oublier ce qui s'est passé, ça me hantera jusqu'à la fin de ma vie.

" Mon père a organisé un voyage pour renouer les liens, on n'a voyagé sur les cotes chinoises à bord d'un paquebot. Tout se passait à peu près bien jusqu'à ce que le paquebot coule à cause d'un ouragan. L'équipe s'est noyé, il ne restait plus que mon père et moi. L'eau, la nourriture, il n'y en avait pas assez pour deux et nous étions au beau milieu de la mer, rien aux alentours."

Il était toujours difficile de parler ainsi d'un proche décédé, encore plus que c'était un parent. Malgré que j'étais en constant désaccord avec lui, je l'admirai vraiment, certaines fois je le prenais comme modèle malgré que j'étais surement pas le fils prodige qu'il aurait aimé avoir.

" J'ai bien cru que j'allais mourir, mais à mon réveil je me suis retrouvé sur une île nommée Lian Yu, purgatoire en mandarin. J'étais livré à moi-même, j'ai du survivre par mes propres moyens. Ni feu, ni vêtements, ni conforts, je n'avais absolument rien."

Le sérieux était de mise dans une telle situation et elle pouvait ainsi voir à quel point j'étais sincère dans mes paroles, qu'elle regarde bien mes yeux et qu'elle me dise le contraire, alors je pourrai l'insulter de menteuse et d'imposteur. Journaliste, elle avait obligatoirement ce petit truc pour déceler le vrai du faux, non ? Ce n'était pas une histoire à prendre à la légère et je savais parfaitement qu'elle voulait en savoir plus, que les questions fuseraient dans peu de temps. C'est pour quoi je marqua un petit moment de silence pour lui laisser la parole, pour voir ce qu'elle allait demander.



_________________

Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé













Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Empty
MessageSujet: Re: Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}   Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Village Hentaï
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Justice :: Administration :: Tout début a une fin :: Version 1 :: Les Rps-