AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour, fous de DoJ et d'autres contrées ! Nous sommes actuellement en reconstruction !
Une peau neuve dans un corps sain ! Si jamais vous voulez garder votre compte, ou partir, pensez
à envoyer un MP à un membre du staff,
de même si vous voulez réserver un personnage en particulier !


Partagez | 
 

 Retour au bercail ? [Lex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Superboy

avatar

Messages : 76
Âge : 19 ans
Pseudo : Superboy

Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Fugitif
Dollars : 87












MessageSujet: Retour au bercail ? [Lex]   Lun 9 Nov - 11:45














Alors que tout semblait aller pour le mieux dans la vie du jeune clone, voilà qu'une mystérieuse personne le contact avec lui, l'invitant à rejoindre Métropolis. Piège ou simple conversation ? Superboy ne tardera pas à le savoir. »







RETOUR AU BERCAIL ?Lex Luthor & Kon-El;
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.

Tout se passait à merveilles pour le moment. Central City était une ville calme, avec déjà un justicier pour faire le boulot dans les rues investies par certains criminels à plusieurs moment de la journée. Le Bolide Rouge dénommé Flash jouissait d’une réputation exceptionnelle pour une personne de sa stature, ce qui était loin d’être le cas pour Superman du côté de Métropolis, voir dans le monde entier. Après tout, ils faisaient la même chose, mais si l’un se montrait plus que les autres avec les dégâts occasionnés sur son passage, l’autre passait tel un éclair, ne laissant aucun témoignage de potentielles personnes ayant la chance de l’apercevoir. Il n’était pourtant pas rare d’entendre les habitants de la ville parler en bien du justicier rapide. Après mon travail au bar de nuit, j’avais trouvé quelque chose de plus stable dans un café nommé CC Jitters. Un emploi stable qui me permettait de vivre une vie normale, sans utiliser au passage mes pouvoirs, que je refoulais de plus en plus.

Non pas que je ne les aimais pas, mais disons que plus je me faisais discret, mieux c’était. Ma dernière utilisation en date était lors de ce combat contre le kryptonien du côté de San Fransisco dans l’entrepôt qu’il cambriolait avec des hommes de main. Je m’étais depuis juré de ne plus les utiliser, d’autant qu’ils n’avaient pas la puissance escomptée. Je ne pouvais même pas voler, alors à quoi bon faire en sorte de les utiliser ? Je préférais vivre une vie normale, loin de tout ça, même si l’idée de pouvoir rencontrer Superman un de ces jours germait toujours autant dans mon esprit. Mais pour le moment, je me concentrais sur mon travail en tant que serveur.  Je rencontrais du monde, sans pour autant approfondir ces liens, n’aimant pas particulièrement le fait que l’on s’intéresse à moi. Bizarre vous avez dit ? Peut-être bien. Dans tous les cas, je me faisais le plus simple possible, ce qui semblait fonctionner.

Alors que je terminais mon service, un son strident retentit dans ma tête, me laissant l’impression que mes tympans ainsi que mon cerveau allaient exploser sous ce son. Je pris ma tête entre mes mains, serrant les dents pour essayer de calmer la douleur, en vain. C’est alors qu’une voix retentit dans ma tête, une voix d’homme. Les mots étaient clairs : je devais le rejoindre dans Métropolis, dans le quartier Suicide Slum le plus rapidement possible. Il savait que je m’appelais Superboy, et me confiait que seul moi pouvais entendre la communication, ce mystérieux personnage s’étant réglé sur une onde spécifique. Je ne savais pas ce qu’il me voulait, mais j’étais assez curieux pour rejoindre Métropolis. C’était la première fois que j’y retournais depuis ma fuite, et donc la première fois que j’utilisais mes pouvoirs depuis le combat. Arrivé à l’entrepôt en question, désert au passage, je mettais la capuche de mon sweat sur ma tête.

« Il y a quelqu’un ?! »


J’espérais ne pas tomber dans un piège, sous peine de le regretter amèrement après ça.

code by lizzou × gifs by tumblr


_________________
I just forgot for a little while... we all forgot... don't let them forget again.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membres

avatar

Messages : 37
Âge : 35 ans

Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : PDG de LexCorp
Dollars : 56












MessageSujet: Re: Retour au bercail ? [Lex]   Mar 10 Nov - 14:44













L'existence de la race Kryptonienne est tout simplement une merveille sur laquelle il faut se pencher au moins une fois dans sa vie. Après pour y comprendre le fonctionnement de ces derniers il faut vraiment avoir une obsession certaine sur eux, chose que j'ai à ce jour à cause ou grâce à Superman. Ce surhomme a fait naître en moins une curiosité croissante au point de garder mon attention au maximum et je l'en remercie. Grace à lui, à ceux que j'ai pu croiser brièvement avant, j'ai pu mettre en avant ma nouvelle création. Quel être suis-je en agissant ainsi ? Un monstre ? Un maniaque ? J'en ai entendu des injures à mon égard, mais l'intelligence est un mot que personne ne semblait connaitre. Oh bien sur je suis un Luthor, une personne imbus de soi-même ne pensant qu'à faire souffrir les autres à cause du passé de mon paternel, mais ils n'ont pas l'impression de savoir que je ne suis pas lui...je suis bien pire d'un certain point de vu. Je dis ça parce que la manipulation est une chose tellement fascinante que ça fait désormais partie de ma vie, de ma façon d’être. J'agis dans l'ombre je l'admet, mais pas par peur, mais par stratégie, une démarche astucieuse que peu de personnes peuvent comprendre. Tout commence à prendre forme, mais il me restait encore quelques détails à apporter et l'un d'eux est un Kryptonien.

Superman ? Non, j'ai beaucoup mieux sous la main. Il a suffit d'un seul échantillon de sang Kryptonien et d'un scientifique réputé pour pouvoir produire un clone de l'homme d'Acier, un clone possédant certains de ses pouvoirs et sa faiblesse, ma création. Par malheur il a réussit à fuir, me filant entre les doigts à de nombreuses reprises, ça n'a pas été facile, mais rien ne m'échappe, quand je veux quelque chose je l'ai, peu importe la démarche à faire. Dans le quartier malfamé de Suicide Slum, j'avais l'impression de revenir des années en arrière lorsque j'étais gosse, que j'étais le souffre douleur de mes camarades parce que j'étais un fils de riche, un enfant ne voulant pas s'attirer les ennuis en se révoltant. Cette simple pensée pouvait me faire monter une certaine rage, mais avec le temps j'ai gagné en maturité, j'ai su mettre certaines choses de coté pour pouvoir avancer.

" Il est temps de le ramener à la maison." Dis-je au scientifique qui se trouvait à mes cotés. Ce dernier fit en sorte de lui envoyer un signal pour qu'il vienne dans ce quartier, une sorte de fréquence radio pour humain...Kryptonien. " Chose faite, il est en route, c'est à vous de jouer." Un sourire assez machiavélique se vit sur mon visage tandis que je lui passa la bague en Kryptonite pour qu'il aille piéger le jeune Kryptonien, pour ma part je l'attendrai dans la salle d'opération, gardant tout de même un œil sur la scène à venir depuis la vitre à l'étage. Quelques minutes suffirent avant de voir le clone de Superman venir dans l’entrepôt, se jeter dans la gueule du loup sans réfléchir à priori. De là où j'étais, je pu voir le scientifique encapuchonné sortir d'une zone d'ombre, la bague de Kryptonite sur l'indexe, la pierre verre devenant bien vite brillante au contact visuel du Kryptonien. La faiblesse ultime de cette race. " Bon retour à la maison...Kon-El. Le scientifique eut l'occasion de prendre le Kryptonien énormément affaiblit en main pour le ramener jusqu'à la salle d'opération où il le déposa sur la table avant de lui injecter un produit qui allait l'endormir.

Assistant à la scène, j'étais assez satisfait alors que le scientifique se mit à faire quelques manipulations dans le but de lui effacer une bonne partie des souvenirs du Kryptonien, un lavage de cerveau en règle pour qu'à son réveil il soit à mes cotés, ainsi je pourrais le compter comme un de mes soldats. En attendant je récupéra ma bague pour la mettre à mon index et mettre mon gant noir par-dessus pour le cacher. Impatient j'imaginai déjà ce qui se passerai à son réveil.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Superboy

avatar

Messages : 76
Âge : 19 ans
Pseudo : Superboy

Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Fugitif
Dollars : 87












MessageSujet: Re: Retour au bercail ? [Lex]   Mer 11 Nov - 12:08

RETOUR AU BERCAIL ?Lex Luthor & Kon-El;
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.

Pourquoi avais-je choisi de répondre à cet appel alors que je me doutais très bien du piège qui allait se refermer sur moi ? Sûrement un manque d’expérience dans le domaine des pièges et tout ça. En même temps, j’avais décidé de ne plus me mêler à tout ce qui touchait au monde des justiciers après mon combat contre Xel-Lor à San Francisco. Déjà, le nom du quartier dans lequel j’étais demandé ne sentait pas bon : Suicide Slum. Il aurait pu m’appeler n’importe où, mais non, le quartier le plus mal famé de la ville était l’endroit souhaité pour la rencontre. Non, quelque chose clochait dans ce rendez-vous, mais il était désormais trop tard pour que je puisse partir, d’autant que la curiosité ne me laissait pas le choix. Je me demandais bien qui pouvait réussir à me contacter sans éveiller les soupçons d’autres personnes. Avec une telle fréquence, peut être que Superman et Supergirl auraient pu l’entendre, mais non, et j’étais seul dans cet endroit.

Seule bénéfice que j’arrivais à trouver, le bruit bourdonnant et strident avait disparu de mes oreilles, me laissant ainsi apprécier le calme inquiétant de cet entrepôt déserté. C’est alors que je sentis une douleur intense en moi, comme si on m’arrachait les muscles, qu’on m’opprimait les os, qu’on me les brisait les uns après les autres. Je tombais à genoux alors que des bruits de pas se manifestaient de plus en plus vers moi. Je me retournais, le temps de voir une personne encapuchonnée venir avec moi, une pierre de couleur verte à l’index qui brillait avec une rare intensité. Ma vision se brouillait, puis je tombais dans les pommes, aspiré par la douleur qui ne s’arrêtait plus de me faire mal.

Mes yeux se rouvraient bien longtemps après ce malaise. Combien de temps avais-je dormi ? Je ne le savais pas, mais ce que je constatais ne me plaisait pas du tout. Je me réveillais pour voir que j’étais enchaîné à une table, des liens bloquant mes bras et mes jambes. Cela me rappelait l’horrible souvenir de ma captivité en cuve, des hommes en blouse blanche et tout ce qu’il y avait avec. Je détestais les laboratoires, et aujourd’hui encore plus maintenant que j’étais redevenu ce rat sur qui on allait tester des choses. J’essayais de me débattre, mais rien n’y faisait, c’est comme si mes pouvoirs avaient disparu. Je tentais une nouvelle fois de défaire mes liens, mais le mal était fait, je ne pouvais pas bouger, et donc pas m’échapper. Je priais pour que ma thermo-vision fonctionne, mais elle aussi avait disparu.

La panique s’emparait de tout mon corps, et je fermais les yeux un instant alors que le scientifique près de moi avait avec lui des appareils qui m’inquiétaient encore plus.

« Où suis-je ? Lâchez-moi ! »

Une fois encore, je me débattais pour éviter une nouvelle piqure, ce qui ne fonctionnait encore et toujours pas. Je finissais par stopper, résigner par la situation qui n’était pas du tout en ma faveur.

« Qui est derrière tout ça ? Encore Cadmus ? »

Quitte à rester là un moment, autant avoir des réponses.

code by lizzou × gifs by tumblr


_________________
I just forgot for a little while... we all forgot... don't let them forget again.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membres

avatar

Messages : 37
Âge : 35 ans

Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : PDG de LexCorp
Dollars : 56












MessageSujet: Re: Retour au bercail ? [Lex]   Mar 17 Nov - 19:38













Il y avait un petit coté excitant à la situation et c'est le moins qu'on puisse dire lorsqu'un sourire sournois se dessina sur mon visage en voyant le jeune homme sur la table d'opération. N'ayant pas vraiment du de mal à le trouver, j'ai tout de même mis un certain temps pour pouvoir bien faire les choses de façon à le prendre au dépourvu, masquant ainsi le fait que je suis dérrière toute cette manigance. Avec une personne comme lui possédant de nombreux pouvoirs identiques à ceux de Superman, je me devais de m'y prendre d'une façon bien différente que j'aurai fait avec une personne lambda. Au moins dans cette situation il était loin de se douter que j'étais dérrière son arrestation, sa mise en garde à vue dans un laboratoire improvisé grâce à un vieil entrepôt que j'ai racheté.

Tapis dans l'ombre, j'observai avec une extrême attention le scientifique se trouvant au-dessus du jeune homme, l'observant, lui administrant quelques piqûres afin de le faire rester calme. C'est après seulement quelques courtes minutes que je me révéla en plein jour pour venir aux cotés du scientifique. Le Kryptonien avait encore les yeux fermés. Et dire que bientôt il va se retrouver sous les feux des projecteurs pour faire face à celui qui a contribué à sa création, sans le sang de Superman je n'aurai pas réussi à le créer comme je le souhaitai. Maintenant, mon but est de lui faire comprendre et savoir que je suis en quelque sorte son "Père adoptif", mais il me fallait encore les bons mots pour, une autre paire de manche. Heureusement j'avais plus d'un tour dans mon sac. C'est d'ailleurs après quelques minutes se faisant assez longues que le jeune homme ouvrit les yeux, commençant ainsi à s'agiter pour tenter de se libérer. Qu'il se ressaisisse, gaspiller son énergie en vain est inutile. Dans l’incompréhension la plus totale -Kon-El comme il a été nommé-  il évoqua le laboratoire de Cadmus, il avait une bonne mémoire, c'est déjà ça.

Me trouvant actuellement en face du plan de travail où se trouvait les diagnostics du Kryptonien, je releva le regard tout en tenant un dossier en main avant de me retourner vers lui. Ses pouvoirs étaient momentanément indisponibles, donc nous n'avions rien à craindre. Je me dirigea vers la table et libéra moi-même le Kryptonien avant de me reculer afin de l'avoir complètement dans le champ de vision. " Non, tu n'es pas à Cadmus, tu es à la maison." Pour accompagner mes paroles je lui tendis le dossier le concernant. Ce dossier ne comportait rien sur ses pouvoirs, sur sa création, mais sur son adoption. Oui, j'ai joué mes relations pour créer un dossier d'adoption. Je savais que tôt ou tard j'en aurai eu besoin et c'est visiblement le cas en ce jour.

Le seul inconvénient est qu'il n'était pas au courant de ce qu'il allait devoir accomplir, de gré ou de force. J'ai mis en place un plan depuis de longs mois, tout concordait, c'est pas lui qui mettrait à mal ma façon de faire.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Superboy

avatar

Messages : 76
Âge : 19 ans
Pseudo : Superboy

Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Fugitif
Dollars : 87












MessageSujet: Re: Retour au bercail ? [Lex]   Mar 24 Nov - 11:09

RETOUR AU BERCAIL ?Lex Luthor & Kon-El;
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.

Visiblement, je n’avais pas comprit le principe de fuite loin d’une ville que je pouvais détester. Qu’est-ce qui m’avait prit de vouloir revenir dans cette ville ? Métropolis représentait pourtant tout ce que je détestais, alors que cet endroit était pourtant lumineux et plein de vie. Trop de mauvais souvenirs ici pour avoir envie d’y bâtir une vie plus tard, mais encore fallait-il que je sorte en vie de ce laboratoire qui ne m’inspirait pas du tout confiance. Le seul qui valait encore la peine que je me déplace était celui de StarLABS et son équipe que Flash m’avait présenté quelques jours plus tôt, me proposant de rejoindre l’équipe si je le voulais. Je lui avais demandé un temps de réflexion, le temps de savoir ce que je voulais vraiment faire de ma vie, et surtout si mes pouvoirs allaient me servir pour une autre cause que celle de fuir encore et toujours les endroits dans lesquels je me réfugiais. J’avais cependant trouvé en Central City une ville dans laquelle je comptais bien continuer ma vie, avec un travail et un logement en primes.

Alors que je me trouvais sur la table d’opération et que je posais des questions pour en savoir un peu plus, un homme se tourna dans ma direction et me libéra. Sa tête me disait vaguement quelque chose, l’ayant souvent vu sur des panneaux publicitaires à Métropolis alors que je tentais de fuir la ville. Pourquoi se trouvait-il ici ? Qu’est-ce qu’il avait à voir dans cette histoire ? Tout un tas de questions se bousculaient dans ma tête. L’homme me déclara que je n’étais pas à Cadmus, mais à la maison. Mon regard passa de la stupéfaction à l’interrogation.

« Maison ? », demandais-je, interloqué par les paroles qu’il m’avait prononcé quelques secondes avant.

Je me saisis du dossier qu’il me tendait, l’ouvrant délicatement et jetant ensuite un coup d’œil aux papiers qui se trouvaient à l’intérieur. C’était un dossier d’adoption, un dossier qui semblait parfaitement valide, avec des signatures ou encore des tampons officiels qui témoignaient de la légitimité du document. Je fermais le dossier, le posant à côté de moi. Un nom avait attiré mon attention : Luthor. Je me rappelais désormais qui était le personnage face à moi, Lex Luthor, un homme puissant dans le monde de la finance et qui comptait particulièrement à Métropolis. Alors je faisais partit de la famille de cette personne ? Je relevais la tête vers l’homme d’affaires.

« Pourquoi les premiers souvenirs de ma vie sont dans un tube ? Pourquoi est-ce que je ne me souviens pas d’avoir eu une famille, des parents ? »

J’espérais avoir des réponses à mes questions en éclaircissant la zone d’ombre qui s’était manifestée depuis mon réveil sur cette table. Mes pouvoirs ne semblaient pas être de retour malgré les liens qui ne me retenaient plus.

« Qui suis-je exactement ? Quel est mon nom ? »

Je lui posais encore et toujours des questions, voulant savoir tout ce que j’ignorais sur mon existence.


code by lizzou × gifs by tumblr


_________________
I just forgot for a little while... we all forgot... don't let them forget again.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé













MessageSujet: Re: Retour au bercail ? [Lex]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au bercail ? [Lex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au bercail
» Retour au bercail
» Retour au bercail...
» Retour au bercail [PV Grenaak]
» .xXx.Retour au bercail.xXx.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Justice :: Administration :: Tout début a une fin :: Version 1 :: Les Rps-