AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour, fous de DoJ et d'autres contrées ! Nous sommes actuellement en reconstruction !
Une peau neuve dans un corps sain ! Si jamais vous voulez garder votre compte, ou partir, pensez
à envoyer un MP à un membre du staff,
de même si vous voulez réserver un personnage en particulier !


Partagez | 
 

 under the bats. • ft. cassandra.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Membres

avatar

Messages : 38
Âge : 32 y.o.
Pseudo : red hood.
back in the ring.
Statut Matrimonial : célibataire.
Métier : mercenaire.
Dollars : 30



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










MessageSujet: under the bats. • ft. cassandra.   Dim 8 Nov - 14:09

Cassandra & Jason
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”

L
e petit matin va arriver et pou l’instant il n’y a que la lune qui est dans le ciel. Je me souviens de ces nuits lors de ma formation à la Ligue des Ombres. Je savais bien que dans des villages reculés, d'autres devaient assurément contempler cette même lune. Qui jamais quel veilleur revendiquait la nuit… Au vent invisible de la montagne, très fort le cri d’un cerf frémissait au fond du cœur, et quelque part un rameau laissait tomber au creux de ma main…une unique feuille. Une feuille si verte qu’elle serait invisible dans l’herbe. Au-delà d'apprendre à me battre et à comprendre les préceptes de la Ligue, j'apprenais à découvrir mon entourage.

A faire le calme je pouvais percevoir tout ce qui m'entourait... et cela avec une digne acuité : le ciel noir ou à moitié gris, l’air humide du dixième mois, le vent glacé qui annonçait l’hiver, la neige, le cri enroué d'un cerf dans le lointain ou même l'envol tumultueux et les appels rauques d'une bande de corbeaux dérangés par le fugitif. Le filet du ciel était vaste mais ses mailles étaient aussi serrées. A Gotham je ne voyais pas cette liberté, je voyais plutôt une ville qui se poignardait elle-même tandis que quelques clown tentaient de faire le bien. Mais leur guérilla mène à l'extinction des autres. Ils agissent tellement dans la bienveillance que la seule erreur peut les détruire.

J'étais leur erreur, et j'allais les détruire cela ne fait aucun doute. Je ferai ce que je peux. Mais la naïveté s'imprégnait de beaucoup des héros dans le monde. Si j'ai appris une chose dans mon tour du monde, c'est bien sûr que les criminels sont de nature lâche et superstitieuse. Il fallait incarner leur peur, mais cela ne les ferait que reculer et rien d'autre. Moi je poussais le travail jusqu'au bout et je deviens le Batman qui détruit le crime en en prenant le contrôle. Je le détruis d'où je suis, et je les tue. Je leur empêche de détruire d'autres vies. Au final, ma présence sur ce toit n'aura été que de courte durée, il allait bientôt falloir que j'enlève ce masque. Batman ne se manifestera pas de toute façon en plein jour.

Appuyant sur le bouton au niveau de ma nuque, le mécanisme s'enclencha et les verrous du casque se libérèrent. Enlevant se dernier, je déposais l'objet à mes côtés ainsi que mes armes. Assit, mes jambes  pendaient dans le vide.  Je regardais la ville et vu d'en haut, il était difficile de croire que Gotham s'envenimait dans le crime et la corruption. Et pourtant c'était le cas, il fallait s'y faire. Je ne servais pas les intérêts de Ras, mais une fois ma vendetta abandonnée... J'ignorais si je devais créer à nouveau des liens ou m'exiler en dehors de la ville. C'était une question qui me tenait à cœur, allais-je être continuellement le Red Hood ? C'est une question à laquelle bien des réponses préfèrent graviter au lieu de se manifester directement. Poussant un bref soupire, mon regard se planta vers l'horizon.

« Réveilles toi, Gotham. »

© Starseed

_________________
ghost in the shell
the same smile every day, the twins calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️)


Dernière édition par Jason Todd le Mar 17 Nov - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membres

avatar

Messages : 46
Âge : 35 ans
Pseudo : Black Bat

Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Justicière et inspecteur de police
Dollars : 26



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Justiciers
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










MessageSujet: Re: under the bats. • ft. cassandra.   Mer 11 Nov - 19:23


Under the bats
Jason Todd & Cassandra Cain






Gotham… la ville gangrenée par le crime et la corruption. La ville noire où on pouvait se faire agresser au détour d’une ruelle, comme la fameuse famille Wayne, bienfaitrice de la ville, qui avait été déchirée. Cassandra était immobile, pour l’heure, en haut d’un grand immeuble de la cité. Elle contemplait Gotham, pensive. Elle avait fait tellement de chemin depuis ce jour fatidique… Le jour où elle avait tout découvert. Le rapprochement avec la Ligue des Assassins n’avait pas été inutile, loin de là. Même si elle avait failli tuer celle qui lui avait donné la vie… Elle ignorait alors sa véritable identité et lorsqu’elle s’était rendu compte, elle avait fui…

Etait-ce de la lâcheté ? Non, elle avait fui sa mère, criminelle reconnue, membre de la Ligue des Assassins. Elle ne voulait pas être comme elle, jamais. Et pourtant, elles n’étaient pas si différentes l’une de l’autre. Elle était comme son père, un homme cruel qui avait utilisé sa propre fille comme une arme sans aucun état d’âme. Cassandra en avait souffert lorsqu’elle s’en était aperçue. Cela lui avait quand même pris pas mal de temps mais elle avait réalisé la vraie nature de celui qui lui avait donné la vie. Alors, elle avait fui, encore. Et elle était devenue une justicière. Grâce à Barbara. Batgirl lui avait tout appris. Mais la jeune femme était toujours empreinte de tourments et de plaies non refermées.

Pourquoi faisait-elle cela ? La justicière ? Elle n’en savait rien. Tuer, elle ne savait faire que cela en vérité. Elle avait été élevée pour ça. Mieux valait être du côté du bien, non ? Mais était-ce si sûr ? Pas évident. Son séjour à la Ligue lui avait fait se poser bon nombre de questions dont elle n’avait, à ce jour, toujours pas les réponses. Elle n’était plus si sûre de la pureté de son engagement. La proximité d’Harley Quinn n’était pas pour arranger les choses. La psychiatre névrosée s’était mise en tête de corrompre Cassie et cette dernière luttait de toutes ses forces pour ne pas sombrer du côté obscur de la force. Ce qui signifiait bien qu’elle n’était plus sûre de rien…

Le matin allait se lever et Cassie ne pouvait se résoudre à rentrer chez elle pour le moment. Elle savait que demain serait difficile mais elle sentait comme une intuition qui la poussait à bouger, à arpenter une fois encore les toits de la ville endormie. Elle sauta lestement, se raccrocha au fronton de l’immeuble d’en face et atterrit en souplesse sur le toit. Elle se rendit compte qu’elle n’y était pas seule. Une silhouette se tenait non loin d’elle, assise sur le rebord, les jambes dans le vide. Elle aurait reconnu cette silhouette entre milles et son impression se confirma lorsqu’elle entendit sa voix. Elle sourit et se rapprocha silencieusement avant de murmurer :

Gotham se réveille, Jason, du moins pour certains de ses citoyens…  
AVENGEDINCHAINS

_________________
LOOSE HOPE, THAT'S FREEDOM  
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membres

avatar

Messages : 38
Âge : 32 y.o.
Pseudo : red hood.
back in the ring.
Statut Matrimonial : célibataire.
Métier : mercenaire.
Dollars : 30



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










MessageSujet: Re: under the bats. • ft. cassandra.   Mer 11 Nov - 22:41

cassie & jason

“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”

A
u final, j'étais revenu à Gotham pour me venger. Venger ma propre mort et approfondir l'échec de Bruce. Sa peine était une leçon de vie, quelque chose qu'il ne semblait pas avoir commis à nouveau depuis mon absence. Mais ce sans faute ne justifiait en aucun cas ses erreurs passées. Je restais déterminé à l'idée d'aiguiser ma communication, de perfectionner la façon dont je ferai passer un message. Après tout, il m'a laissé crevé et je ne nie qu'il a pu faire certains efforts pour me retrouver...

Mais le détective que je connais n'aurait jamais abandonné, or c'est ce qu'il a fait apparemment. Au début je ne pensais à créer des liens, je comptais simplement sur ceux déjà forgés pour appliquer ma vendetta. Enrôler d'autres personnes sur ma croisade comme l'a fait Bruce n'était pas mon but. Seulement... C'est ce qui se passe. Ra's a beau avoir déjà des différents avec ce milliardaire, je créais de nouvelles tensions car je suis revenus à la vie.

J'avais d'autres personnes en tête, et je devais avouer que ça mettait en péril mon identité du Red Hood, mais je n'avais d'autre choix que de leur faire confiance. Auquel cas, leur vie serait autant en péril que la mienne. J'ai réussi à me mettre sur le dos plus de la moitié des criminels de Gotham, par choix. Je me suis mis à dos un grand nombre de "justiciers" parce que je ne respecte par leur code d'honneur. J'y fais même une entorse au lieu de le contourner.

Ils ne faisaient qu'apaiser le crime qui finit toujours par revenir, c'est une évidence autant dans des livres, dans le cinéma que dans la vraie vie. J'avais adopté mon propre code moral, j'ôtais la vie des criminels uniquement dans le but d'instaurer une peur véritable. Les criminels ne craindront plus d'aller en salle de réanimation car Batman leur a cassé toutes les côtes. Non, les criminels craindront de mourir, et le crime s'estompera avec le temps.

Cette méthode a fait ses preuves par le passé avec d'autres civilisations, ce qui change ? Ce sont simplement les instruments que l'on a entre les mains. La ville n'avait pas besoin de changer, elle avait besoin d'évoluer... Mais la plupart des justiciers se refusaient à ce changement. Sous prétexte que la ligne rouge sang était trop facile à franchir, mais c'était ce dont Gotham avait besoin. J'ignore qui avait encore cela en tête, mais je savais que l'artisan de ma résurrection y pensait. Et une voix venait littéralement me sortir de mes pensées, sans pour autant se concentrer sur un autre sujet.

Je n'avais pas sursauté, mon  regard n'avait pas encore vagabondé vers la source des paroles. Mais je savais de qui il s'agissait, pour connaitre mon identité aussi vite.. C'est qu'il s'agit d'une personne ayant eu vent de ma venue à Gotham. Je finis par tourner la tête sur le côté après avoir profité de la premise brise matinale étouffée par la métropole. Me relevant, je laissais mon casque à mes pieds alors que je voyais un sourire se forger sur les lèvres de Cassandra. Quelle aura dégageais-je pour laisser un sourire s'inscrire comme ça ? Elle savait pourtant l'homme que j'étais, la raison pour laquelle j'œuvrais contre le crime et Batman. Pour quelqu'un de son entourage, il n'y avait rien d'admirable.

« On contribue à rendre la vie juste un peu plus paisible pour que ces citoyens ne s'enlisent pas dans la solitude. Au final, on a juste différentes manières de procéder. Ne serait-ce pas ces manières qui nous divisent ? »

Quoi, de la réflexion dés les premières paroles ? Ce n'est clairement pas quelque chose qui est dans mes habitudes. Mais quand il s'agit de ravaler ma haine pour un discours où mes idéaux sont exposés, je ne voyais pas en quoi cela serait risqué. Je réajustais ma veste de motard, me massant nerveusement la nuque en lançant à nouveau un regard vers le lointain en me demandant quelle personne venait d'être occis à ce moment. Quelle vie venait d'être détruite, futilement.

Nos débats nous divisaient, on en venait facilement à la force.  J'ignorais des choses à propos de la vie de la chauve-souris qui me faisait face, et vice-versa... Mais avions nous besoin d'autant d'informations pour éviter d'en venir à la violence qui est devenu chez moi un argument plus que solide ? Autant dire que je n'ai jamais levé la main sur elle et je ne perçois pas encore l'occasion où ça pourrait se produire. Il est dans notre intérêt de ne pas en venir aux mains. Me retournant alors vers elle je repris la parole.

« La nuit a été ponctuée par quelques cadavres du gang du Joker et Black Mask. Je ne te cacherai pas ça, tâches juste de le garder pour toi. »

© Starseed

_________________
ghost in the shell
the same smile every day, the twins calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membres

avatar

Messages : 46
Âge : 35 ans
Pseudo : Black Bat

Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Justicière et inspecteur de police
Dollars : 26



Feuille de personnage
Groupe/Organisation: Justiciers
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










MessageSujet: Re: under the bats. • ft. cassandra.   Dim 22 Nov - 20:38


Under the bats
Jason Todd & Cassandra Cain






Cassandra faisait partie des justiciers. Du moins, elle était ce qui s’en rapprochait le plus. Cassandra avait toujours été borderline. Mais le fait d’avoir été recueillie par Barbara l’avait poussé dans une direction plutôt qu’une autre. Après tout, si ça avait été Pamela Isley ou Harley Quinn qui l’avait recueillie, sa destinée aurait pu être tout autre… Elle en avait conscience, même si la plupart du temps, elle préférait ne pas y penser.

Evidemment, Cassandra avait appartenu à la Bat family. Elle en était partie depuis pas mal de mois. Elle ne s’y sentait plus vraiment chez elle, elle n’aurait su dire pourquoi. Quelque chose lui échappait. La façon de combattre les criminels était-elle réellement la bonne ? Elle commençait à en douter sérieusement. Et les doutes la minait, réellement. Elle avait également ce Mirror en ligne de mire et ce dernier continuait de jouer au chat et à la souris, ce qui l’agaçait prodigieusement.

La proximité de Ras la mettait également mal à l’aise. La Ligue avait été l’organisation dans laquelle sa mère avait œuvré. Et elle trouvait en Ras Al Ghûl une figure paternelle et affective qu’elle n’aurait jamais imaginée. Peut-être l’homme se servait d’elle ? Elle restait particulièrement méfiante vis-à-vis de lui. Mais elle avait l’impression qu’il était sincère. Ras lui permettait de se sentir soutenue dans les moments de doute et de trouble.

Pouvait-on dire que la Ligue était forcément mauvaise ? Les deux êtres à qui elle avait été ou était le plus attachée en faisaient partie. A partir de quel moment déclarait-on que Cassandra avait basculé de l’autre bord ? A partir du moment où elle entrerait officiellement dans la ligue ? Si elle se retrouvait face à Ras, parviendrait-elle à presser la détente ? En tout état de cause, non. A l’heure d’aujourd’hui, non, certainement pas. Cela faisait-il d’elle une criminelle ?

Tout cela était bien trop complexe et elle avait donc décidé de se changer les idées et de parcourir les toits de Gotham comme au bon vieux temps. Elle aimait cette ville, elle n’y avait pas grandi pourtant, ce n’était pas sa ville natale mais Gotham l’avait adopté très rapidement et facilement. Les flics étaient les bienvenus, d’autant que la criminalité atteignait des sommets. Alors qu’elle atterrissait enfin sur le toit qu’elle visait, elle reconnut une silhouette sombre…

Jason avait ses méthodes, qui étaient très discutables. Mais Cassandra avait eu plusieurs fois l’occasion de lui sauver la vie et vice-versa. Même si elle ne cautionnait pas tout ce qu’il faisait, elle avait du respect pour l’homme masqué. Cependant, un fossé les séparait. Un fossé qui serait peut-être imperceptiblement comblé si Cassandra basculait dans ses méthodes ? Mais l’heure n’était pas à ce genre de changement. Jason s’était levé et la dévisageait. Elle lui adressa un sourire et répondit :

Les méthodes diffèrent, je te l’accorde. C’est bien ce qui nous sépare, Jason. Ce que je regrette, crois-le bien. Tu n’es pas un mauvais bougre.

Il était rare que Jason entame leur rencontre par une discussion philosophique ou un débat d’idées. Cassandra se rapprocha de lui pour observer le point de vue imprenable sur Gotham. Cassandra savait, elle avait parfaitement conscience que Jason et elle était séparés par un mur imprenable, bien qu’invisible. Elle sentait confusément qu’un jour, ils en viendraient peut-être aux mains qui sait ? Mais elle ne l’appelait nullement de ses vœux. La révélation de Jason la surprit. Elle se contenta de hocher la tête avant d’ajouter :

Pas de problème, je garderai l’info pour moi. Je suppose que c’est toi qu’il faut féliciter pour cet exploit ? En quoi es-tu si différent de moi, Jason ? Tu élimines simplement des criminels, quand je refuse de les tuer. La mort règle-t-elle le problème ?
AVENGEDINCHAINS

_________________
LOOSE HOPE, THAT'S FREEDOM  
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membres

avatar

Messages : 38
Âge : 32 y.o.
Pseudo : red hood.
back in the ring.
Statut Matrimonial : célibataire.
Métier : mercenaire.
Dollars : 30



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










MessageSujet: Re: under the bats. • ft. cassandra.   Dim 22 Nov - 22:36

cassie & jason

“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”

J
e croyais en chacun de mes actes. Je n'envisageais aucune retraite tant que je pourrais respirer. Bruce a abandonné son rôle de Batman pendant un temps quand il se mit d'accord avec son fort intérieur : j'étais son plus grand échec. Non pas qu'il m'ait mal formé non... Il ne s'était pas autant investit. J'ai accepté d'embarquer dans sa croisade pour la seule et unique raison qu'il avait quelque chose qui forçait l'admiration... Et ça me permettait de croire en moi, en mes capacités pour accomplir de nombreuses prouesses.

Mais ma fougue a prit le dessus et j'aurai cru être la dernière personne à qui il aurait laissé faire du mal. Au final, le crime du Joker demeura impuni. Combien de fois s'évada t-il de prison ? Cette spirale infernale s'accordait aussi bien pour lui que pour Dent, ou Cobblepot et j'en passe... Ma mort n'aura servit à rien, il s'est encore refusé à passer cette ligne rouge... Quant à Cassandra ? Quelle âme l'habitait pour embrasser cette justice bourrée de failles ? Croyait-elle en un revirement de situation, quelque chose qui puisse restaurer la peur chez les criminels ?

Je n'en savais rien, mais elle combattait encore les personnes de mon espèce, mais alors pourquoi ne pas me dénoncer ? Simplement parce que je le lui demande ? De toute façon, ce n'est qu'une question de temps avant que mes cibles se souviennent de qui je suis... Je ne fais que retarder le clou du spectacle, car si tous les justiciers se mobilisent  contre un ennemi commun, je pourrais frapper dans la faille de Bruce et le désarmer pendant un long moment. Cette fois-ci il ne sera pas question qu'il retrouve de l'espoir en me voyant en vie, non... C'est qu'il en perde encore plus en voyant que ce qu'il cherchait à défendre souhaite le tuer.

Je deviendrai dés lors un meilleur Batman que lui. On me jugera de criminel, on me pointera du doigt en me disant que je ne valais guère mieux que les criminels que j'abat. La vérité, c'est que j'assumais complètement mes idéaux. Oui, j'étais un criminel. Je devais l'expliquer à Cassandra, car elle ne devait pas rester dans l'ombre. Et en gardant le silence elle renforçait mon effet de surprise. Tiendra t-elle ? Je voulais lui faire confiance car je n'étais pas une mauvaise personne en soit, j'en avais conscience. J'ai évolué, j'ai pris conscience de beaucoup de choses et j'ai aiguisé mes anciennes pratiques jusqu'à dépasser mon seuil de tolérance. Je pouvais transmettre cette façon d'agir, mais les personnes comme Batgirl et Robin voir Nightwing se baignaient dans la moral d'un homme qui n'a pas su protéger celui qu'il considérait comme son fils.

Un jour, l'un d'eux va mourir, ou même les trois... Que Bruce réalise que Batman n'est qu'un être humain. Il a des limites, et s'il veut les dépasser, il doit suivre ma voie. Mais inutile de rêver, je connais Bruce. Il ne voudra pas "trébucher" comme certains aiment l'entendre. Non il se veut au-dessus de ça, quel homme à la fausse foi. Quoi qu'il en soit c'est la question de Cassandra qui allait me pousser à expliquer mes actions. Il était vrai que je n'avais toujours pas eu l'occasion de lui dire la raison pour laquelle je faisais cela... Ou plutôt ma philosophie :

« Au début, vous vouliez forger la peur dans le cœur des criminels. Quand j'étais un jeune Robin adolescent, j'y croyais. Et puis je suis mort, et la Ligue m'a ressuscité. J'ignore combien de temps il s'est écoulé, mais j'ai vu une chose : les criminels se sont adaptés. Ils n'ont plus peur, ils cessent de vous craindre car peu importe le nombre de côtes cassées, de bras fracturés... Ils savent qu'ils finiront par être libre. »

Après ces paroles ma main se posa sur le bras de Cassandra. Une main loin d'être malveillante mais il était facile de montrer à travers la gestuelle que je croyais en chacun de mes mots et que je m'inquiétais sur ce conflit qui pouvait se manifester à cause de nos idéaux différents. Si les choses devaient arriver, elles arriveront, autant se préparer. Mais si aucun d'entre nous fait en sorte que ça arrive... ça n'arrivera pas. J'ai mes cibles à proprement parler, je ne permettrai pas qu'on m'empêche de purger définitivement la ville de ces criminels. Mais j'ose espérer que le but des justiciers n'est pas de rendre la ville un petit peu plus tranquille... Cela n'avait pas d'intérêt.

« Alors j'actualise la formule de Batman. Je vais jusqu'au bout et je les tue, je détruis leur vie au détriment de plusieurs autres. Et je n'ai aucun regret... Pas après ce que j'ai vécu, pas après avoir rencontré la mort. Je ne veux pas que tu te mettes sur ma route, j'apprécie la personne que tu es, mais ce n'est pas toi que je vise. »

Tapotant son bras une dernière fois je le ôtais pour me rapprocher comme elle s'était rapproché de moi. Mon regard fusant dans le sien, j'ajoutais :

« Et toi, pourquoi tu risques la confiance des tiens en évitant de me dénoncer ? Est-ce que j'émane quelque chose qui joue sur ta décision ?. »
© Starseed

_________________
ghost in the shell
the same smile every day, the twins calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé













MessageSujet: Re: under the bats. • ft. cassandra.   

Revenir en haut Aller en bas
 
under the bats. • ft. cassandra.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ici on fait des débats
» Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra
» Cassandra
» Cassandra Vernon [Malkavian]
» Cassandra Duval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Justice :: Administration :: Tout début a une fin :: Version 1 :: Les Rps-