AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour, fous de DoJ et d'autres contrées ! Nous sommes actuellement en reconstruction !
Une peau neuve dans un corps sain ! Si jamais vous voulez garder votre compte, ou partir, pensez
à envoyer un MP à un membre du staff,
de même si vous voulez réserver un personnage en particulier !


Partagez | 
 

 we do share on thing in common | ft. Billy Batson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Membres

avatar

Messages : 17
Âge : 15 ans
cause when you're fifteen, you're gonna believe them
Statut Matrimonial : célibataire
Métier : décrocheuse scolaire
Dollars : 27



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










MessageSujet: we do share on thing in common | ft. Billy Batson   Ven 6 Nov - 4:41














Malgré avoir été sauvée par Shazam, Alyssa se montre totalement indifférente à son égard. Ce n'est que lorsque le super-héros partage sa propre histoire avec elle que la jeune fille vient à l'apprécier un peu plus, étant tous les deux passés par le même enfer. »













Une clope entre les lèvres, elle exhalait un nuage de fumée blanche, nonchalamment adossée contre le mur du bar miteux qui donnait sur une petite ruelle étroite et mal éclairée. Elle avait droit à quinze minutes de pause, top chrono. Lorsque le patron avait besoin d’un coup de main, il lui lâchait un coup de fil pour qu'elle ramène ses fesses au bar et qu'elle remplace l'une des serveuses. Bien qu’il lui fût illégal d’embaucher une mineure au sein de son commerce, il préférait fermer les yeux et la payer sous la table… d’autant plus qu’elle était pas mal, la gamine. Pour soixante-quinze dollars comptant, elle travaillait de six heures du soir à six heures du matin, et elle était plus à son affaire que bien des gonzesses plus vieilles. Et après-tout, ils étaient dans l'un des quartiers les plus misérables de Gotham, où à priori, presque tout le monde bossait au noir. Tant qu'elle ferait l'affaire, il la garderait.

Alyssa n'aimait pas particulièrement ce job, mais c'était toujours mieux que faire le trottoir, selon elle. Il y avait beaucoup de prostituées dans le coin et plusieurs d'entre elles avaient à peu près son âge. Certaines commençaient alors qu'elles avaient tout juste douze ans. Si ça n'avait été que pour l'argent, Alyssa y aurait peut-être pensé plus sérieusement, mais elle n'était pas idiote : la majorité des filles étaient esclaves de leur proxénète et n'avaient plus aucune liberté, condamnées à passer des heures et des heures dans des motels à satisfaire des clients pervers jusqu'à ce que leur corps usé n'intéresse plus personne. Après ça, elles étaient jetées à la poubelle. Alors non merci, elle  allait passer son tour.

On rencontrait toutes sortes de gens dans ce bar. La plupart étaient des travailleurs modestes qui venaient prendre un coup pour oublier la dureté de la vie. La plupart d’entre eux n’étaient pas forcément méchants. Ils étaient malheureux et misérables, certes, mais ils se contentaient de caler leur amertume dans un bon verre de whisky ou de rhum et de chasser les malheurs du quotidien en regardant la chaîne de sport qui défilait sur les écrans. Oh, ils avaient quelques gars qui se chargeaient de vider la place lorsque les choses dégénéraient. Un bar dans Gotham était un bar dans Gotham, c'est tout. Parfois, il y avait de la vermine qui mettait les pieds dans le bar et qui foutait le bordel. Ce soir-là, les molosses du bar avaient dû intervenir pour sortir cinq salauds qui n'arrêtaient pas d'importuner les serveuses.

Ils n'avaient d'ailleurs pas complètement fichu le camp, s'attardant dans la ruelle qui longeait le bar. Alyssa les surveillait du coin de l'oeil tout en finissant sa cigarette. Le patron n'acceptait pas que les employés fument à la porte d'entrée, alors elle n'avait pas le choix de le faire ici.

« Hé, barbie! »

L'un des gars l'avait hélée. Toute la soirée, elle l'avait surpris à la fixer quand il pensait qu'elle ne le remarquait pas. Son regard avait quelque chose de prédateur qu'elle n'aimait pas. Le boss avait beau avoir ses défauts, il gardait quand même un oeil sur elle pour s'assurer que les mecs se tenaient à carreau à l'intérieur de son bar. Mais il n'était pas responsable de ce qui se passait à l'extérieur.

« Fous-moi la paix, salaud, » rétorqua-t-elle.






_________________
white lips, pale face, breathing in snowflakes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membres

avatar

Messages : 11
Âge : 18 ans
Pseudo : Shazam
Holy moley !
Statut Matrimonial : Célibataire
Métier : Etudiant
Dollars : 17



Feuille de personnage
Groupe/Organisation:
Pouvoirs/Equipement/Habiletés:










MessageSujet: Re: we do share on thing in common | ft. Billy Batson   Sam 5 Déc - 18:54








We do share on thing in commonAlyssa Spring/Shazam



Gotham City ... Il n'y avait rien dire, il s'agissait d'un endroit bien particulier, absolument rien à voir avec la ville d'origine de notre cher Billy qui était bien loin de chez lui pour l'occasion. Enfin, tout ceci n'était que temporaire, le jeune homme était uniquement en voyage avec d'autres étudiants de l'université. Les organisateurs n'avaient pas choisi le meilleur des endroits dans le pays, mais le champion de la magie avait tout de même accepté de faire partie du petit groupe de gens qui quitterait Coast City le temps d'une semaine, changer de paysage ne pouvait pas lui faire de mal après tout. L'heure à laquelle ils étaient arrivés ne leur permettait pas de faire une activité à l'extérieur, l'excursion commencerait donc réellement demain et les élèves bénéficiaient de temps libre. Si la plupart avaient décidé de rester à l'auberge, ce ne fut pas le cas de notre protagoniste qui quitta donc seul le bâtiment, comptant juste faire un petit tour dans ses environs avant de rentrer. D'après les enseignants, les rues de Gotham n'étaient pas les plus sûres, mais cela ne l'effrayait absolument. Après tout, il n'était plus un mortel comme les autres désormais.

Le dénommé Batson errait donc dans les allées de la ville, les deux mains enfouies dans les poches de son blouson. Après une vingtaine de minutes, il était temps de rentrer. Cependant, le jeune homme fut bien forcé de constater qu'il n'avait pas fait attention au chemin emprunté depuis l'auberge et qu'il était désormais perdu. Voilà qui était bien fâcheux ... Il regarda les alentours, cherchant quelqu'un qui pourrait lui indiquer la route. Et comme par hasard, personne ne savait comment se rendre jusqu'au logement. L'étudiant soupira, il fallait qu'il trouve rapidement une solution. Un bar se trouvait non loin, peut-être que l'on pourrait le renseigner là-bas. Vu l'heure qu'il était, il devait y avoir beaucoup de gens à l'intérieur et donc plus de chance que quelqu'un puisse l'aider. Il fallait vraiment espérer que son raisonnement soit bon car il s'agissait de sa dernière solution, il risquait très fortement de passer la nuit dehors autrement, et quelque chose lui disait que dormir en dehors d'un bâtiment dans la ville d'un bâtiment était loin d'être la meilleure des choses à faire.

William s'arrêta néanmoins lorsqu'il vit une jeune fille entourée par un groupe d'hommes. Bien que relativement éloigné, notre protagoniste restait tout de même suffisamment proche pour entendre la demoiselle crier. Visiblement, ces gens l'importunaient. Dans ce genre de moments, l'orphelin ne réfléchit pas, mais ils étaient cinq, beaucoup trop pour que Billy puisse s'en charge tout seul. Par chance, ce n'était pas le cas de Shazam. Il courut donc se mettre à l'abri de tous regards avant de lever les yeux vers le ciel.

- SHAZAM !

A peine le mot magique fut-il prononcé qu'un éclair le frappa de plein fouet, lui faisant ainsi prendre douze ans d'âge tandis que ses vêtements laissaient place à un costume rouge et une longue cape blanche. Après avoir bien pris soin d'avoir couvert sa tête à l'aide de sa capuche, le justicier usa de sa super vitesse pour rapidement se trouver derrière la personne la plus proche de la fille, le premier à l'avoir interpellée.

- Vous ne l'avez pas entendue ? Fit-il en posant sa main sur l'épaule.

Il sentit quelque chose se briser contre son dos, bien que ce ne fut pas suffisant pour le blesser. Le champion de la magie tourna la tête vers celui qui venait de tenter de le frapper avant que ce dernier ne prenne peur, sûrement pas préparé à ce que le héros encaisse aussi bien le coup. Avant même que l'un d'eux ne fasse un geste, Shazam prit l'individu face à la jeune fille aux cheveux roux par le col pour ensuite l'envoyer heurter ses camarades. Il en restait encore deux-trois en mesure de se relever, mais le mortel le plus puissant du monde eut sitôt fait de les neutraliser. Puis, il regarda la demoiselle. Ce n'était encore qu'une adolescente, visiblement plus jeune que Billy de deux ou trois années tout au plus.

- Tout va bien ? Tu n'as rien de cassé ?


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
we do share on thing in common | ft. Billy Batson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.
» Exp. Share
» The funny thing about a strong woman is that she doesn't need you... She wants you. And if you start slacking she'll be content without you. ~ Kanon.
» [RP Privé] i see thing that nobody else see

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Justice :: Administration :: Tout début a une fin :: Version 1 :: Les Rps-